Carnets du Business


           

IBM rachète Sterling Commerce à AT&T pour 1,4 milliards de dollars




Vendredi 4 Juin 2010




IBM rachète Sterling Commerce à AT&T pour 1,4 milliards de dollars
ARMONK, N.Y. et DALLAS, TX –mai 2010

IBM (NYSE: IBM) et AT&T[1] annoncent qu’ils ont conclu un accord définitif par lequel IBM fait l’acquisition de Sterling Commerce auprès d’AT&T pour un montant d’environ 1,4 milliard de dollars versé en cash. Avec l’acquisition de l’éditeur, basé à Dublin dans l’Ohio, IBM va étendre ses capacités de créer des écosystèmes collaboratifs plus intelligents et plus dynamiques qui simplifient et automatisent la façon dont les entreprises se connectent et communiquent avec leurs clients, fournisseurs et partenaires, en s’appuyant soit sur des plates-formes logicielles, soit sur des services de type Cloud Computing.

Les entreprises cherchent à travailler de façon plus efficace et plus profitable avec leurs communautés de clients, de fournisseurs et de partenaires. Les produits et services d’IBM complètent les fonctions BtoB de tout premier ordre proposées par Sterling Commerce. Ensemble, ils permettent d’intégrer les processus métier clés grâce à une solution gérant l’intégralité du cycle de vie du cross canal – depuis le marketing et la vente jusqu’à la gestion des commandes et leur exécution. Ces offres donnent également aux entreprises la flexibilité nécessaire pour gérer leurs réseaux de partenaires au travers de services de Cloud Computing publics ou privés.

Aujourd’hui, plus de 18 000 clients à travers le monde utilisent les solutions de Sterling Commerce. L’éditeur gère plus d’un milliard de transactions chaque année pour ses clients intervenant dans les services financiers, la distribution, l’industrie et la communication.

IBM voit ces interactions se multiplier de façon exponentielle, du fait de l’explosion des transactions électroniques – depuis les banques qui échangent leurs données transactionnelles jusqu’aux industriels qui effectuent le sourcing de leurs composants de base de façon électronique, en passant par les distributeurs qui automatisent leurs réapprovisionnements et gèrent les commandes en ligne. Ces transactions intelligentes et les logiciels qui les supportent confèrent l’agilité dont les entreprises ont besoin pour réussir.

Les offres de Sterling Commerce présentent une forte complémentarité avec le portefeuille middleware d’IBM. En faisant l’acquisition de la technologie de Sterling Commerce et de son large réseau collaboratif, IBM se place en situation de proposer à ses clients de nouvelles solutions cross-canal puissantes. De plus, la technologie de Sterling Commerce complète les offres logicielles verticalisées d’IBM : elle ajoute de nouvelles fonctions aux socles technologiques IBM pour la grande distribution, l’industrie, la communication et les média, la santé et la banque.

« Les entreprises évoluent de nos jours dans un environnement mondial extrêmement concurrentiel où la séparation entre ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise devient de plus en plus floue », explique Craig Hayman, General Manager, WebSphere, IBM. « Cette acquisition donnera à IBM de nouveaux outils pour construire des écosystèmes dynamiques qui connectent clients, fournisseurs et partenaires, et délivrent aux entreprises une expérience d’achat uniforme au travers de tous les canaux. De plus, le fait que tout ceci puisse se réaliser dans le Cloud sera très attractif pour bon nombre de nos clients. »

Selon IBM, les technologies et l’expertise combinées d’IBM et de Sterling Commerce rendront les écosystèmes d’entreprises plus intelligents et plus efficaces, en facilitant l’intégration au-delà des murs de l’entreprise. L’éditeur estime que grâce à cette acquisition, les entreprises seront à même d’étendre les fonctions de leurs systèmes existants en utilisant, par exemple, les logiciels d’IBM pour la gestion des règles métier, le décisionnel ou encore le BPM. Cela permettra à ces entreprises de s’adapter aux changements soudains au fur et à mesure qu’ils surviennent.

« Sterling Commerce complète la suite de produits et services d’IBM. Nous nous concentrons sur le développement d’un portefeuille de solutions et de services haut de gamme à base de réseaux comprenant un réseau, ainsi que de solutions de stockage de données, d’hébergement, d’applications et de services informatique autour du Cloud », explique Ray Wilkins, Chief Executive Officer d’AT&T Diversified Businesses. « AT&T reste par ailleurs engagé dans son alliance stratégique avec IBM, notre plus gros client, afin de proposer des solutions unifiées de télécommunications et de services informatiques aux multinationales partout dans le monde. »

« La large couverture mondiale et les fonctionnalités que propose IBM sont une excellente nouvelle pour nos clients et partenaires », ajoute Bob Irwin, Chief Executive Officer, Sterling Commerce. « La combinaison entre les produits, les services et l’expertise d’IBM et les capacités d’intégration BtoB et de cross-canal de Sterling Commerce qui résulte de cette acquisition est sans équivalent. »

Conformément à sa stratégie Logiciels, IBM prévoit d’accompagner les clients de Sterling Commerce et de poursuivre le développement de ses technologies tout en donnant à ces entreprises la possibilité de bénéficier du large portefeuille de solutions d’IBM. A l’issue de cette acquisition, environ 2 500 employés de Sterling Commerce seront intégrés dans la division WebSphere d’IBMSoftware Group.

IBM et AT&T estiment pouvoir clore la transaction au cours du second semestre 2010, sous réserve d’obtenir les automatisations des autorités réglementaires et de satisfaire les conditions de clôture habituelles. AT&T espère pouvoir enregistrer une plus value avant impôt d’environ 750 millions de dollars sur le trimestre où la transaction sera clôturée.

Les Cdb




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : L'épreuve du pouvoir, ou le déchirement du mythe présidentiel: La monarchie française... https://t.co/ERMC4DDdSL https://t.co/DPoJ750umK
VA Press : Egypte : la plus grosse femme du monde a perdu 250 kilos: En Egypte, une femme, connue... https://t.co/bL9GiK14mz https://t.co/J9Dbv203gY
VA Press : Les réseaux Soros à la conquête de l'Afrique https://t.co/ygu2hirazX
VA Press : La dernière maison de Marilyn Monroe est en vente: A Hollywood, la maison de Marilyn... https://t.co/CvGTEwEz25 https://t.co/v1IxjaL3Za
VA Press : Le soir du premier tour, Emmanuel Macron est monté sur scène avec sa femme: Le soir de... https://t.co/y0JedMQZEH https://t.co/belFTTLFgs