Carnets du Business


           

La lente révolution de l'industrie du voyage




Lundi 22 Mars 2010


Des changements dans les attitudes des consommateurs par rapport à l'environnement, la culture et l'interconnexion sont en train de créer de nouveaux modes de voyage.



La lente révolution de l'industrie du voyage
L'industrie du voyage est en train de voir s'accomplir un changement profond, et même révolutionnaire, d'après une nouvelle étude approfondie effectuée par l'agence de communication mondiale leader sur le marché Euro RSCG Worldwide. Les résultats de l'étude ont été publiés cette semaine dans le magazine KNOW sous le titre "The Future of Travel : The New Vocabulary of Travel and Tourism." KNOW est une publication de Euro RSCG Worldwide Knowledge Exchange, une initiative mondiale qui encourage la diffusion de connaissances et de perspectives à travers le réseau Euro RSCG.

En analysant les résultats de cette étude menée sur 2 357 adultes vivant aux Etats-Unis, en France et au Royaume-Uni, Euro RSCG révèle que les changements dans les attitudes des consommateurs sont en train de former des modes de voyage totalement différents et une nouvelle industrie pour les servir.
"Pendant des années, les gens ont considéré le voyage comme une extravagance, une indulgence centrée sur la fuite et le plaisir", a dit Marian Salzman, présidente d'Euro RSCG Worlwide PR, en Amérique du Nord. "Maintenant, nous cherchons à rendre nos expériences de voyage plus significatives, et mieux alignées avec nos valeurs et buts personnels. Alors qu'il y a des millions de personnes qui veulent se sentir bien quant à l'impact qu'elles ont sur le monde, on observe un redémarrage des valeurs et attentes liées aux voyages."

L'étude se concentre tout spécialement sur le segment de répondants identifié comme les Prosommateurs. Ce groupe, qui a une grande influence, est en avance sur la société pour ce qui est de l'adoption d'approches de consommation responsables qui prennent en compte les inquiétudes pour l'environnement, les communautés locales, et la citoyenneté mondiale. Pour les Prosommateurs, le voyage bien plus que se rendre d'un point A à un point B et ainsi de suite. D'après cette étude :

- 66% se considèrent comme des "Citoyens du Monde", ce qui suggère
une attitude et une approche plus mondiales

- 73% pensent que de nombreux voyages sont la clé pour rendre une
personne plus intéressante

- Et 59% reconnaissent que la façon dont on voyage en dit beaucoup sur
soi-même

Où et comment les Prosommateurs voyagent représente un changement décisif en train de se produire, comme cela est détaillé dans le rapport. Leurs objectifs pour les périodes de vacances changent et les demandes qu'ils formulent auprès de leurs marques partenaires changent également. Afin de rester en tête dans ce marché qui évolue, il est essentiel pour ces marques de remplir ces quatre impératifs :

- Accepter et adopter les "principes écologiques" comme une manière
d'opérer standard

- Proposer des produits et services qui satisfont le désir des
consommateurs de vivre de façon plus respectueuse

- Maîtriser les médias sociaux afin d'impliquer les Prosommateurs avant,
pendant, et après chaque expérience de voyage

- Adopter les nouveaux modèles de luxe et de service client identifiés
par Euro RSCG

La sensibilisation à l'impact sur l'environnement a été quasiment absente des préoccupations liées aux voyages jusqu'à très récemment. " Alors qu'il y a peu de temps la question de "se mettre au vert" était un problème d'exhortation et de persuasion", explique le magazine KNOW, "maintenant c'est d'avantage une question de teinte, de degré, et de mise en oeuvre". Les marques et les sociétés réalisent que la conscience de l'environnement est passée d'un phénomène marginal à une norme du monde des affaires. La recherche d'Euro RSCG dans New Consumer (2009) a trouvé que 74% des Prosommateurs se sentent bien lorsqu'ils font des choix respectueux de l'environnement, et 63% font plus attention à l'impact social et environnemental des produits qu'ils achètent. Les marques du secteur du voyage et de l'hospitalité répondent à ces consciences éclairées en proposant des eco-logements construits avec des matériaux récupérés et recyclés, "des menus dont les ingrédients sont produits à moins de 160 km" concentrés sur les produits locaux, des "pièces écologiques" qui utilisent l'énergie efficacement et en récompensant les voyageurs pour leur comportement respectueux de l'environnement.

Un autre élément qui révolutionne ce marché, est une prise de conscience émergente parmi les consommateurs qui en ont assez des excès de la consommation et des modes de vie des plus en plus artificiels et déconnectés de la réalité. Euro RSCG a trouvé que les gens souhaitaient donner plus de sens à leur vie :

- 79% des Prosommateurs s'inquiètent du fait que la société est devenue
de plus en plus superficielle, en se concentrant sur des choses qui ne
sont pas vraiment utiles

- 66% s'inquiètent du fait que les gens sont de plus en plus déconnectés
du monde naturel, alors que 53% pensent que les communications digitales
affaiblissent les liens entre les gens.

- Inquiets au sujet de ces réalités, 84% d'entre eux font de réels
efforts pour s'améliorer et améliorer la façon dont ils vivent.

"De nouveaux modes de voyage -comprenant le tourisme culturel et éducatif, le géotourisme, le tourisme bénévole, et ce qu'on appelle le slow travel- répondent à ces nouveaux désirs", a dit Claus Linddorff, directeur général de l'agence Euro RSCG BETC Luxe. "Ces changements dans la mentalité derrière ces nouveaux modes de voyage se sont renforcés depuis plusieurs années. Ce qui les a amenés vers un marché plus vaste est l'ascension des médias sociaux. Maintenant que les consommateurs de tous bords peuvent participer à des communautés en temps réel concentrées sur une nouvelle approche en termes de voyage et de mode de vie, cette surconcentration sur des valeurs sociales s'est développée."

Pour les marques, les médias sociaux offrent des moyens créatifs pour garder les Prosommateurs impliqués avant et longtemps après chaque voyage proprement dit. Le Pod Hotel de New York a vu ses ventes et sa fréquentation augmenter de 40% après la création de PodCulture, un réseau social fermé sur lequel les clients peuvent prendre contact entre eux et planifier des réunions avant leurs visites. De telles utilisations intelligentes des médias sociaux alimentent les conversations sur les marques et véhicule un potentiel immense pour une nouvelle génération d'offres de services pour les clients. C'est tout particulièrement important à un moment où le luxe et les services sont en train d'être redéfinis par les consommateurs qui en ont assez des petits sourires et des réponses toutes prêtes, et souhaitent connaître les vrais individus qui sont derrière la marque.

Comprendre ce nouvel univers de voyage émergent -avec toutes les tendances qui sont interconnectées et qui se chevauchent- sera vital pour toute marque qui souhaite accroire sa place dans cet espace.

Source: Euro RSCG Worldwide

Euro RSCG Worldwide, est une des plus importantes agences de communication marketing intégrée et est la première entreprise à avoir été lauréate du prix 'Global Agency of the Year' d'Advertising Age et de Campaign la même année.Euro RSCG Worldwide consiste en un réseau de 233 bureaux répartis dans 75 pays. L'agence propose des services de publicité, de marketing, de communications d'entreprises et des solutions interactives à sa clientèle qui comprend Air France, BNP Paribas, Charles Schwab, Citigroup, le Groupe Danone, Heineken USA, IBM, Jaguar, Kraft Foods, Lacoste, L'Oréal, Merck, PSA Peugeot et sanofi-aventis. Euro RSCG Worldwide est la plus grande unité d'entreprise de Havas, leader mondial des communications (Euronext : HAV.PA) (Paris : HAV.PA).


Photo: Photo Libre

Les Cdb




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia