Carnets du Business


           

Le franco-américain Alcatel-Lucent va être racheté par Nokia




Mercredi 15 Avril 2015


Le groupe finlandais vient de publier un communiqué qui officialise son désir d’acheter Alcatel-Lucent. Un autre groupe français de référence est donc sur le point d’être racheté. Le ministre de l’Econome, Emmanuel Macron, a affirmé que le gouvernement allait suivre de près les discussions et notamment en ce qui concerne l’emploi.



Le franco-américain Alcatel-Lucent va être racheté par Nokia
Par communiqué Nokia lève tout mystère sur son intention de prendre le contrôle du groupe franco-américain Alcatel-Lucent. « Nokia et Alcatel-Lucent confirment être en discussions avancées concernant une éventuelle fusion complète, qui prendrait la forme d'une offre publique d'achat de Nokia sur Alcatel-Lucent » explique le texte.

Pour l’heure, le géant suédois, qui fut un temps le leader mondial du secteur mobile, n’a pas été plus précis ni sur le montant de la transaction ni sur la motivation stratégique de ce rachat. D’après les observateurs du secteur, la démarche a pour objectif de redonner au groupe les moyens de se renouveler. « D'autant qu'il a, avant d'être dépassé par le sud-coréen Samsung, cédé en avril 2014 son activité téléphones portables et tablettes au géant américain du logiciel Microsoft. Depuis, il a gardé dans ses coffres l'essentiel des 5,4 milliards d'euros tirés de cette vente et s'est spécialisé dans les infrastructures et les logiciels permettant aux téléphones de se connecter en haut-débit, sans oublier son système de géolocalisation » explique Europe 1.

Emmanuel Macron « extrêmement vigilant »

Le rachat d’un autre fleuron français a fait réagir le gouvernement. Le ministre de l’Economie a ainsi affirmé qu’il veillerait à la protection des sites français du groupe. « Je serai extrêmement vigilant à la préservation de l'emploi sur l'ensemble des sites productifs français. Je pense en particulier aux sites de Lannion (en Bretagne) et Villarceaux (en région parisienne) » a-t-il affirmé, cité par L’Express.

Par communiqué les syndicats ont déclaré être inquiets « au vu des redondances, au niveau mondial, d'activités, de produits et de métiers entre les deux entreprises de plus de 50 000 salariés chacune. »  Les mémoires sont fraiches et personne n’a oublié que lors de la fusion d’Alcatel avec Lucent, la transaction avait été vite suivie par l’annonce d’un plan de licenciement de douze mille emplois.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : « Jeu du piment » le nouveau jeu dangereux des cours de récrés: Le « jeu du piment » qui consiste à jeter dans les… https://t.co/QVi89xfZRz
VA Press : Grossesse et environnement : une étude d’une ampleur inédite: Des chercheurs de l’Université de Columbia et de Pnns… https://t.co/cSfARSUPzr
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89