Carnets du Business


           

Le secteur du halal : un marché de niche ?




Jeudi 19 Septembre 2013


Les produits halals sont aujourd’hui présents dans de nombreuses surfaces et ces produits ont d’ailleurs été introduits au sein des enseignes de grande distribution. Quelles sont les particularités et les tendances de ce marché ?



Les spécificités du marché halal

Le secteur du halal : un marché de niche ?
La France se place comme le premier consommateur européen de produits halal, devançant l’Allemagne et le Royaume-Uni. Si la viande reste fortement représentée, avec 88 % des produits du secteur, d’autres produits (dans l’alimentaire, le cosmétique, etc.) sont commercialisés sous l’appellation « halal ». Par ailleurs, la grande distribution a encore du mal à pénétrer le marché dont les ventes s’effectuent encore en majorité au sein des petits commerces (environ 80 % pour les petites structures, souvent des boucheries ou des épiceries, contre 20 % pour les grandes surfaces).
 
Au sein des grandes surfaces, la marque Isla Délice domine le secteur en représentant 45 % de part de marché (soit l’équivalent de 60 millions d’euros de chiffre d’affaires), aux côtés de Wassila ou de Réghalal. Toutefois, de grandes marques de distribution lancent progressivement leurs gammes et tentent de s’implanter dans les rayons. Fleury Michon ou Herta se sont par exemple déjà essayées dans le secteur qui bénéficie de bonnes perspectives de progression.

Une forte croissance et une diversification des segments

En effet, l’offre du marché s’étoffe de manière continue, mais présente encore de grandes possibilités d’évolution au niveau de l’élargissement des gammes de produits et des canaux de diffusion de ceux-ci. Les grandes surfaces peuvent ici obtenir un avantage concurrentiel face aux plus petits commerces dans le sens où elles disposent de nombreux liens avec différents fournisseurs – ce qui leur permettrait à terme d’étoffer les gammes – tout en pouvant venir compléter un processus d’achat global du consommateur dans lequel serait insérée l’offre d’une large diversité de produits halal.
 
Parallèlement, la création de marques distributeur halal est une perspective qui permettrait le développement de produits moins chers que la moyenne sur le marché, dont les prix sont souvent plus élevés que les mêmes produits dans les rayons « classiques ». Enfin, la diversification des produits semble être prometteuse pour les produits d’hygiène et de cosmétiques comme le dentifrice par exemple. Il s’agit par ailleurs pour des entreprises spécialisées dans le secteur, comme Jamal, de profiter d’un marché qui peut s’étendre à l’échelle mondiale et dont la valeur est estimée à 450 milliards d’euros.
 
En France, le Paris Halal Summit ambitionne de devenir le point de référence européenne des produits halal. Organisé pour la première fois en février 2014 et parallèlement au Snacking & Snack Show, ce salon qui s’adresse à la fois aux professionnels de la restauration et de la distribution propose des animations et des présentations dans une diversité de secteurs comme la charcuterie, les équipements, les confiseries et gélatines ou encore les produits laitiers. L’organisation de tels événements prouve que le marché halal se consolide, en même temps que les intérêts des professionnels qui gravitent autour de lui. En outre, les entreprises du secteur de la distribution, celles de la restauration – ainsi que les grandes chaînes de la restauration – commencent à s’y intéresser aussi au marché, à l’image des restaurants Quick dont certains proposent désormais des offres halal.

La rédaction





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia