Carnets du Business


           

Les entrepreneurs du web investissent le marché de l’art




Lundi 28 Avril 2014


Il pesait déjà 870 millions de dollars en 2012, il devrait dépasser les 2 milliards de dollars en 2017 : le marché de l’art en ligne est en plein expansion dans le monde entier. Si plusieurs sociétés américaines telles que Artspace et Artsy, exploitent déjà ce nouveau marché, de nombreuses starts-up comment à investir l’Hexagone.



(Capture d'écran Artistoon)
(Capture d'écran Artistoon)
Artips prend la forme d’une newsletter gratuite, diffusée trois fois par semaine à ses abonnés, qui peuvent y lire une courte anecdote au sujet d’une œuvre d'art. Fondée en 2013 par Coline Debayle et Jean Perret,  la start-up a pour objectif de rendre l'art accessible à tous. Elle vise le million de lecteurs d'ici 2016 et prévoit de s’étendre à l'international, avec la traduction des anecdotes en plusieurs langues.

Fondée par Lamine Madjoubi, Gabriel Pommier et Arezki Laga, Artistoon propose quant à elle la réalisation d’un portrait ou d’une caricature sur mesure, à partir d’une photo. Une vingtaine artistes sont mobilisés pour réaliser les commandes. Lauréate du concours 101projets, la start-up prépare un déploiement à l'échelle nationale et une consolidation de sa présence et de l'expérience utilisateur en particulier à Lyon et Paris.

Lancé par Hugo Mulliez et François-Xavier Trancart en février 2013, Artsper est un site de vente en ligne d'œuvres d'art sélectionnées par plus de 200 galeries partenaires, dans dix pays européens. Amateurs d'art et collectionneurs ont le choix parmi quelque 3 000 œuvres d'art contemporain uniques, à un prix variant entre 80 et 350 000 euros.

Créée en 2011 à l’initiative de Julien Faltot, Jeremy Charoy et Fabien Akunda, LimitedPix se veut galerie d'art 2.0. Plus de 250 photographes amateurs ou professionnels y vendent leurs œuvres, à un prix proportionnel à leur cote de popularité. Cette notoriété est mesurée au moyen d’un algorithme, qui comptabilise pour chaque œuvre le nombre de vues, de commentaires et de « likes ». Le site se charge ensuite du tirage et de l'encadrement des photographies, ainsi que de leur expédition dans toute l'Europe.

Autoproclamée « première communauté internationale du marché de l’art », The Art Place invite les artistes à se regrouper sur sa plateforme pour exposer leurs œuvres à l’aide d’un profil virtuel, rencontrer leur public ou d’autres artistes et acquérir une meilleure visibilité. Créé en 2012, le site leur offre ainsi une vitrine leur permettant de promouvoir leur travail.

Roxanne Alvis





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo