Carnets du Business


           

Pendant la crise, les directeurs financiers se sont focalisés sur les décisions à court terme




Mercredi 10 Février 2010


Il s'agit ici des conclusions d'une nouvelle étude sur la prise de décisions des entreprises conduite par la division Informations du magazine The Economist, commandée par ING Commercial Banking.

Au total, 327 directeurs financiers et trésoriers de sociétés européennes ont été sondés pour étudier le type de décisions prises par les décisionnaires financiers durant la crise économique, et la manière dont elles étaient gérées.



Compte tenu de l'importance des enjeux impliqués, les décisions des directeurs financiers ont été plus longues à prendre qu'à des moments où l'économie est plus prospère. Un débat intense et une ouverture aux vues opposées ont caractérisé ce débat, et l'urgence devenue plus grande, des mesures extrêmes ont été rapidement considérées.

Des solutions à court terme aux dépens du long terme

Pendant la crise, les directeurs financiers se sont focalisés sur les décisions à court terme
La plupart des décisions prises durant la crise ont été concentrées sur le court terme. Les plus importantes tournaient autour des mesures de réduction des coûts comme le report des investissements.

"De nombreuses sociétés ont pris des mesures pour libérer de la trésorerie durant cette période", déclare Annerie Vreugdenhil, Responsable Clients Entreprises chez ING Commercial Banking. "Nous avons par exemple repris le financement des débiteurs pour plusieurs sociétés. Ceci a permis de dégager des liquidités et leur a ainsi évité de s'approcher de leurs engagements bancaires. Il y a eu également certains cas où nous avons amélioré la gestion de trésorerie internationale afin de dégager des liquidités."

Une grande majorité des personnes interrogées ont déclaré que cette dominance de la réflexion à court terme n'était pas positive pour la planification à long terme. Cependant, une minorité de sondés déclarent avoir pris des décisions stratégiques dans une vision à long terme. Les investissements dans les logiciels de planification financière et dans la transformation des unités commerciales ont été mentionnés en exemple.

"Lorsque les marchés de capitaux se sont rouverts après une période de ralentissement, certaines sociétés ont saisi l'opportunité de placer des actions ou obligations de financement à long terme. C'était également pour elles une bonne opportunité de diversifier leur financement", observe Vreugdenhil.

Instruments financiers

Les directeurs financiers ont indiqué que les outils de planification financière étaient plus efficaces pendant la crise et que les investissements dans ce type de logiciels étaient souvent réussis. Les méthodes de planification avancées peuvent aider les directeurs à anticiper les tendances au plus tôt et à réagir plus efficacement. Les outils les plus utiles étaient les analyses de planification de scénarios, de planification financière et de vulnérabilité.

L'expérience a joué un rôle dans le processus de prise de décision. Une majorité des personnes interrogées ayant précédemment connu une crise ont déclaré que cette expérience les avait aidées, particulièrement sur le plan psychologique, les rendant plus confiants. Parmi les personnes interrogées, 42% n'avaient aucune expérience précédente de crise.

De meilleures décisions

Le bénéfice de l'expérience est prouvé par le fait que la moitié des personnes interrogées ont indiqué que si les décisions avaient été prises plus tôt, elles auraient été plus bénéfiques. Toutefois, de nombreux directeurs ont déclaré avoir basé leurs décisions sur les meilleures informations à disposition à l'époque et qu'il aurait été impossible d'agir plus tôt.

Plusieurs des personnes interrogées ont déclaré que le processus de prise de décisions pouvait être amélioré par de meilleures données et de meilleures méthodes de planification, ce qui donnerait une compréhension bien plus approfondie de la situation financière de la société. Par ailleurs, une meilleure communication interne et une meilleure collaboration étaient considérées comme aidant à une meilleure prise de décision.

"C'est une bonne chose que les responsables financiers et les trésoriers ne soient pas enclins à prendre des décisions hâtives sous pression", a déclaré Annerie Vreugdenhil. "Mais avec la difficulté de voir plus loin en ces temps incertains, il y a un risque où les changements nécessaires ont lieu trop tard. Plus on attend, plus le risque d'être forcé à prendre des mesures difficiles à atteindre est grand. C'est pourquoi il est essentiel d'avoir en place de bons systèmes d'informations financières afin de savoir où l'on se trouve. C'est ce que nous avons vu chez des clients avec lesquels nous étions proches, sur des mesures qui offrent des solutions à court terme mais qui soutiennent également la stratégie à long terme. Dans ces cas précis, la situation financière d'une société était analysée de manière tellement complète que cela leur a donné une vue très claire de là où se trouvaient les opportunités et les risques les plus importants. Comme cela s'est avéré évident au cours de l'étude, ils étaient ouverts à différentes opinions. Les clients se sont généralement reconnus dans l'analyse et ont indiqué avoir ainsi profité de ces perspectives qui leur ont permis de prendre des mesures efficaces".

Leçons importantes et conclusions

La division Informations conclut que les directeurs financiers et les trésoriers doivent restés concentrés sur le long terme durant les temps difficiles. Elle souligne également l'importance de liens personnels solides au sein de l'équipe de direction et de la collaboration pour s'atteler communément aux problèmes. L'importance des investissements dans les systèmes de prévisions et dans les logiciels de planification financière, est également identifiée comme source vitale de vue d'ensemble et de conseil pour les décisions essentielles. Par ailleurs, les responsables de l'étude soulignent qu'il est essentiel de mettre l'accent sur le processus de décision au lieu de se concentrer uniquement sur les résultats. L'expérience fait que l'on mettra toujours l'accent sur les résultats en accordant rarement une attention suffisante à l'importance d'un processus adéquat.

Pour de plus amples informations, visitez le site http://www.ingcommercialbanking.com.

Source: ING Commercial Banking
AMSTERDAM, February 10/PRNewswire/


Illustration: Photo Libre

Les Cdb




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer, les risques des traitements alternatifs: D’après une étude, ceux qui ont recours... https://t.co/17mhroHi21 https://t.co/yxpKv28Zop
VA Press : La Jamaïque mise à l'honneur à la Philharmonie de Paris: Réunissant objets, images et... https://t.co/Rm45eW34f3 https://t.co/Z3wSooebLF
VA Press : Produits chimiques : des listes accessibles sur internet pour mieux les utiliser: Pour... https://t.co/HV3f6NuXyd https://t.co/P3WUtFSaSv
VA Press : Tour Auto Optic 2000 : la vue en première ligne: Alors que le Tour 2017 s’est terminé... https://t.co/LzDp8fukuF https://t.co/KYvXTQxAuU
VA Press : Kenya : vers un meilleur traitement pour les personnes vivant avec le VIH: Dans... https://t.co/JfsA7ipIHW https://t.co/Xh0yuVBQC1