Carnets du Business


           

Toyota lance la première voiture à hydrogène




Mardi 18 Novembre 2014


Le constructeur japonais vient de lancer la commercialisation de son premier modèle à hydrogène, la « Mirai », berline de quatre places. Toyota espère que ce modèle vendu à 50 000 euros révolutionnera le marché. Après vingt ans de recherche et dix de tests, le pari est risqué pour la marque.



Toyota lance la première voiture à hydrogène
Alors que les constructeurs européens enregistrent des chiffres satisfaisants, la concurrence asiatique montre qu’elle garde de sérieux arguments. Mardi 18 novembre, le géant japonais Toyota lance la « Mirai » (futur en japonais ndlr), son premier modèle à hydrogène qui, affirme le quotidien Les Echos « révolutionnera, comme sa Prius, l’histoire mondiale de l’automobile. »

Le lancement a été soigné par le constructeur nippon. Comme l’affirme publiquement le patron du groupe, Akio Toyoda, il s’agit d’un événement pour la marque puisque « c’est le résultat de plus de vingt ans de recherche et de dix années de tests. »

Première mondiale

«Si plusieurs constructeurs ont déjà proposé des flottes commerciales de véhicules propulsés par un moteur alimenté par une pile à combustible, où interagissent de l’hydrogène et de l’oxygène, Toyota sera le premier à proposer à grande échelle, à partir du 15 décembre prochain, ce concept révolutionnaire au grand public » explique Les Echos. 
 
A l’heure actuelle, seulement 200 modèles ont été commandés au Japon alors que les commandes n’ont pas été ouvertes pour les Etats-Unis et l’Europe où la commercialisation débutera au second semestre 2015. « Se posant en pionnier sur ce marché et rappelant la complexité de la production de ce modèle, Toyota se refuse à dévoiler des objectifs de ventes trop audacieux. Il évoque 400 ventes, au prix de 7,23 millions de yens (50.000 euros) pièce, au Japon sur les douze prochains mois » continue le quotidien économique.

Développer le réseau de distribution

Ces faibles ambitions s’expliquent par la stratégie sur le long terme de la société. Ses dirigeants rappellent que le succès mondial de la Prius (7 millions d’exemplaires vendus) avait d’abord connu un démarrage lent.
 
Par ailleurs, les véhicules à hydrogène ne pourront se développer que lorsque les stations de recharge se seront véritablement développées. Avec une autonomie de 650 kilomètres avec plein effectué en 3 minutes, les 41 stations que va compter le pays à court terme ne suffisent pas pour que l’hydrogène s’impose sur le marché japonais.

Jean Camier





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia