< head > < /head >
Carnets du Business


           

Nicolas de Tavernost, Président du directoire de la chaîne M6




Vendredi 26 Février 2010


Le management par l’intuition



Parcours

© M6 / Pascalito
© M6 / Pascalito
Nicolas De Tavernost est né en 1950, à Villefranche-Sur-Saône. Rien ne le prédestinait vraiment aux métiers de l’audiovisuel : diplômé de l’IEP de Bordeaux et de l’Institut d’Etudes Supérieures de Droit Public, c’est très spontanément qu’il entamera une brillante carrière dans la fonction publique. Après ses études, il occupera diverses responsabilités dans les cabinets ministériels. D’abord chargé de mission au Ministère du commerce extérieur 1974-1976), il occupera ensuite successivement les postes de secrétaire général de la CFCI à Zürich (1976-1977), de chef du service communication au secrétariat d’Etat des PTT (1977-1981). Il rejoindra alors la Direction Générale des Télécommunications, en qualité de chargé de mission aux affaires industrielles et internationales. Son expérience en ce domaine l’amène par la suite à prendre la responsabilité des services grand public à la Délégation aux vidéocommunications.

La Lyonnaise des Eaux, principal actionnaire de M6, prépare à cette époque le lancement de la chaîne. Ses dirigeants remarquent le parcours de Nicolas De Tavernost et lui proposent alors la direction des activités audiovisuelles de l’entreprise. Très rapidement, il est propulsé aux postes de directeur général de M6, puis de Président de M6 Publicité en 1988. C’est en 1996 qu’il obtiendra un siège d’administrateur de la chaîne, pour au final être nommé Président du directoire en 2000.

Profil stratégique : cultivateur de différence

Nicolas De Tavernost a fait ses premiers pas dans une « petite chaîne qui monte », mais qui perd à l’époque un million de francs par jours. Seulement voilà : pour lui, « développer une entreprise est un moteur » dans la vie. Résultat : il est aujourd’hui à la tête de la chaîne la plus rentable de France. Réputé pour avoir déjà passé six appels téléphoniques au moins avant son arrivée à 7H30 au bureau, le patron de chaîne est sans cesse en train d’imaginer la télévision de demain. Ses deux mots d’ordre sont férocité (à l’encontre de l’éminent concurrent TF1) et diversification des programmes et des activités du groupe. Et le guerrier du PAF qui, accessoirement préside le club de football des Girondins, revêt parfois les habits du sélectionneur chez M6. C’est à la manière d’un professionnel du mercato qu’il configure les équipes de la chaîne.

Signe distinctif : un passionné intuitif… et explosif

Ses nombreux détracteurs, parmi les journalistes, concurrents, ou employés de la chaîne, dénoncent parfois la main de fer avec laquelle il gouverne l’entreprise, et son caractère réputé peu cordial. Mais sous des airs d’autocrate, on y décèle un homme au tempérament anxieux et passionné, qu’il manifeste sous forme d’agitation combative. Hyperactif et coutumier d’une forte propension à l’ingérence, il ne manage pas ; il expédie. La guerre audiovisuelle gronde quotidiennement autour des formats et des espaces publicitaires. Raison suffisante aux yeux de Nicolas De Tavernost pour régir son business d’une main de maître, certes, mais aussi d’une main ferme. Car rappelons-le : l’audiovisuel est un business hautement concurrentiel. C’est peut-être ce qui explique qu’ayant la responsabilité des performances du groupe, son humeur varie légitimement au gré aux audiences ! Ce qui n’empêche en rien Nicolas de Tavernost d’avoir un sens profond des relations humaines, à en croire Thomas Valentin, le fidèle lieutenant qui le connaît bien pour l’avoir fidèlement suivi depuis vingt ans.


Les Cdb

Dans cet article : nicolas de tavernost




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La drôle de boutique qui ouvre à l’Elysée Des goodies kitch en produits dérivés de l’Elysée ont été révélés à l’occ… https://t.co/vUB253ZggF
VA Press : « Mademoiselle de Joncquières », les femmes n'ont pas attendu MeToo pour exister Le réalisateur Emmanuel Mouret s’e… https://t.co/Ffr2SSmH99
VA Press : Démission d’une ministre espagnole pour diplôme falsifié Une deuxième démission dans un contexte de scandale touche… https://t.co/u7n0Tk1u5W
VA Press : Des TGV low-cost à la Gare de Lyon avant 2019 La Sncf confirme son changement de stratégie concernant les TGV low-c… https://t.co/rK6gpk8MMR
VA Press : D’inquiétants taux d’alcoolisation fœtale enregistrés à la Réunion et en Auvergne Une étude de l’Agence nationale d… https://t.co/pDOILVP56Q