Carnets du Business


           

​Aigle Azur en redressement, les yeux se tournent vers Air France




Lundi 9 Septembre 2019


Avec le placement en redressement judiciaire de Aigle Azur, le positionnement de Air France est scruté par les observateurs du secteur. Une reprise totale ou partielle serait envisagée mais les autres candidatures risquent de faire monter les enchères.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Air France à l’offensive ? Voilà une posture de la compagnie française à laquelle nous n’étions plus habitué. L’occasion est pourtant toute trouvée avec le placement en redressement judiciaire de la la compagnie Aigle Azur. « Les vols continuent. Air France travaille sur une offre et fait partie des éventuels candidats à la reprise de tout ou partie d'Aigle Azur. Le couperet est tombé pour les 1.150 salariés d'Aigle Azur. Comme La Tribune l'indiquait ce dimanche,  la compagnie s'est déclarée ce lundi en cessation de paiement et a été placée dans la foulée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce d'Evry.C'est Maître Bourbouloux, désignée la semaine dernière administratrice provisoire d'Aigle Azur, qui a fait la déclaration de cessation de paiement. Elle l'a communiquée aux représentants du personnel à l'occasion d'un comité d'entreprise (CE) extraordinaire réuni ce lundi. Le redressement judiciaire est assorti d'une période d'observation qui maintient l'activité. À l'heure où nous mettions sous presse, cette période n'avait pas été communiquée » raconte La Tribune.
 
D’ici deux semaines voire un mois, il faut que les offres aient été déposées pour que les décisions ne tardent pas. Air France envisagerait d’acquérir tout ou partie de la compagnie. Mais d’autres offres sont en préparation. Outre l’un des actionnaires d’Aigle Azur, d’autres candidatures sont en cours d’élaboration. « Comme indiqué dans nos colonnes vendredi dernier, Lionel Guérin et Philippe Micouleau,  respectivement ancien directeur général délégué d'Air France et ancien PDG de HOP, travaillent eux aussi sur un projet de reprise d'Aigle Azur. Ils devaient présenter leur dossier au comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) ce lundi. L'idée est de s'appuyer sur les fortes positions d'Aigle Azur entre la France et l'Algérie et de les développer. Mais aussi d'y ajouter d'autres solutions de développement » lit-on plus loin. Mais les compagnies low cost pourraient aussi voir un intérêt à récupérer les lignes de Aigle Azur et notamment les accès à l’aéroport d’Orly.

Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter