Carnets du Business


           

​Air France, l’augmentation de 17,6% des dirigeants passe mal




Vendredi 24 Février 2017


En 2016 la rémunération des membres du comité exécutif de Air France a augmenté de 17,6%. Une découverte qui passe très mal auprès des salariés qui n’ont pas été augmentés depuis cinq ans et s’inquiètent de leur avenir.



ILD
ILD
Il y a comme ça des décisions dont on ne comprend pas que les conséquences n’aient pas été anticipées. Dans un contexte très tendu entre la direction d’Air France et le salariés, on comprend d’autant moins que les dirigeants de la compagnie n’aient pas prévu que leur augmentation allait déclencher un vague d’indignations. « Les salariés ont appris que la rémunération des membres du comité exécutif de la compagnie a augmenté de 17,6% en 2016, et ce, alors "que les salariés d'Air France n'ont pas été augmentés depuis 5 ans, ont perdu des acquis en nombre (congés, temps de travail, ancienneté, nouvelle grille d'emplois et de rémunération...)", souligne la CGT » raconte Challenges.

Comme si la compagnie aérienne avait besoin d’un nouveau sujet de conflit, la nouvelle s’est vite transformée en actualité. « La compagnie explique la hausse de 17,6 % de la rémunération des dirigeants par plusieurs facteurs : une "augmentation de la rémunération variable compte tenu des résultats redevenus positifs en 2015", des "modifications du nombre et de la composition" du comité, et "le versement de soldes de congés payés à des membres du Comex ayant quitté l'entreprise". Les comptes sociaux communiqués aux élus du personnel faisaient eux état de 5 millions pour 2016, après 3 millions en 2015, soit une augmentation de 67 %. Oralement, en comité central, la direction avait avancé les chiffres de 4,8 millions d'euros pour 2016, contre 3,4 millions l'année précédente, selon plusieurs syndicats » raconte l’AFP.

Une situation qui a vite fait réagir les syndicats dans leur ensemble. Alors que les salariés sont appelés à faire des efforts en tous genres pour éviter un plan social, cette information est très mal reçue. Une faute qui a du mal à passer auprès des salariés et qui risque de compliquer encore plus un dialogue déjà très tendu entre les parties.
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche





L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0
VA Press : Nathalie Baye au secours des grands singes menacés Plusieurs personnalités dont Nathalie Baye ont décidé d’utiliser… https://t.co/rXrPeKijs9
VA Press : Se coucher tard, c’est avoir plus de chance de mourir D’après une étude britannique effectuée en analysant un demi-… https://t.co/EzyUBr4to0
VA Press : « Les aliments qui empoisonnent » : l’alerte de 60 millions de consommateurs La revue 60 millions de consommateurs… https://t.co/CRvLK7tV1j