Carnets du Business


           

​Airbnb a payé 7,3 millions d’euros de taxe de séjour à une vingtaine de villes françaises




Lundi 6 Février 2017


Le site américain de logement chez les particuliers confirme sa forte implantation en France avec la publication des chiffres de 2016. Durant l’année 7,3 millions d’euros de taxe de séjour ont été versée à dix-neuf villes françaises. Par ailleurs, la barre des quinze millions de voyageurs logés par un hôte en France depuis 2008 a été franchie.



ILD
ILD
La grogne des professionnels de l’hôtellerie n’y changera rien, Airbnb confirme son installation dans le paysage touristique français. Les chiffres de 2016 devraient d’ailleurs lui donner un argument pour convaincre les autorités. Durant cette année, la société a versé 7,3 millions d’euros de taxe de séjour à dix-neuf villes françaises. « Accusé de concurrencer les hôtels et de favoriser les locations de courte durée non déclarées, le site américain avait annoncé en février 2015 qu’il allait mettre en place la collecte automatique de la taxe de séjour au nom des hôtes. Depuis le 1er août dernier, il a élargi à 17 villes françaises la collecte automatique de cette taxe, après l’avoir mise en place à Paris et à Chamonix. Cette taxe de séjour pour la catégorie des meublés touristiques non classés s’élève à 0,83 euro par personne et par nuit » précise le journal Le Monde .

Airbnb s’est empressé de communiquer autour de ce chiffre qui doit permettre de changer son image. Rappelons que la dernière fois que la plateforme a fait parler d’elle c’était parce qu’elle était accusée de payer trop eu d’impôt par rapport à l’importance de ses activités. « Au printemps 2017, Airbnb explique vouloir « étendre cette initiative ». Il collectera la taxe de séjour pour le compte des hôtes « dans 31 nouvelles destinations dans les régions françaises, dont des stations de ski dans les Alpes et les Pyrénées, portant le nombre de villes concernées à 50 en France », selon M. Marill ( le directeur France d’Aribnb ndlr) » continue le journal.

Une annonce qui doit permettre aussi pour le groupe de stabiliser sa présence sur le marché français. Alors que la barre des quinze millions de voyageurs a été franchie depuis le lancement en 2008, la France est le deuxième marché le plus important pour la plateforme.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Les sacs plastique indésirables au Rwanda « L'Autorité de Gestion de l'Environnement du Rwanda » (REMA), en partena… https://t.co/0KwLrdgXQp
VA Press : La reconnaissance faciale est-elle raciste et sexiste ? La question est un peu bête mais pas suffisamment pour empê… https://t.co/1YMYaSikzz
VA Press : Les victimes d'attentats : un nouveau lieu d'accueil à Paris Michel Cadot, préfet de la région d'Île-de-France, pré… https://t.co/eP1N15F5qr
VA Press : Les zones littorales "intertropicales", des territoires vulnérables L'Académie des sciences vient de publier un num… https://t.co/oCDLFAO5xo
VA Press : LA SEMANTIQUE DU MANAGEMENT https://t.co/Wad7vrzEev