< head > < /head >
Carnets du Business


           

​Apprendre à manager en regardant des séries TV




Jeudi 5 Octobre 2017


Le management ne s’apprend pas qu’à l’école et la science de bien gérer une équipe peut provenir de tous horizons. C’est pour cette raison qu’un livre propose de s’inspirer de séries TV à succès pour mieux identifier les ficelles efficaces pour un bon management.



ILD
ILD
Là où il y a gestion d’effectifs, il y a des leçons de management. C’est une remarque assez généralement admise par les spécialistes ou chercheurs dans le domaine qui n’ont de cesse de chercher dans tous les domaines des astuces ou des indications sur ce qu’il faut faire ou éviter à tout prix. Après l’armée ou le sport, c’est au tour des séries TV de nous ouvrir de nouveaux horizons. Le livre « De MacGyver à Mad Men. Quand les séries TV nous enseignent le management » (DUNOD) s’inscrit dans cette démarche. Avec la collaboration d’une quinzaine d’enseignants qui analysent chacun une série TV pour en tirer des conclusions de management, le livre attire l’attention.

Parmi les cas les plus marquants, il y a Breaking Bad, qu’un auteur utilise pour parler du développement d’une « startup digitale en six leçons », ou les risques de non-dits en analysant The Sopranos où règne la méfiance pour ses plus proches collaborateurs de ce parrain de mafia.

« « La leçon des séries, c’est que, dans le leadership, il faut oser la transgression pour transformer. Leurs héros sont des personnalités singulières, et pas seulement des leaders visionnaires et charismatiques, tels que l’on présente généralement les manageurs. Les situations décrites ne permettent évidemment pas des analogies directes. Mais les personnalités des séries sont fascinantes et leurs réactions peuvent nous servir, d’autant que nous les voyons évoluer au fil du temps » explique au journal Le Monde , Benoît Meyronin l’un des co-directeurs de l’ouvrage.

Comme le fait remarquer le quotidien de l’après-midi, certaines séries auraient eu toute leur place dans l’ouvrage. « Parmi les grandes séries à succès récentes, les auteurs ont fait l’impasse sur « Games of Thrones ». Il y aurait pourtant de la matière à puiser. Ne serait-ce que du côté des personnages féminins, les reines Cersei Lannister et Daenerys Targaryen, toutes deux prétendantes au trône de fer, incarnent deux styles de management assez opposés : autorité verticale et méfiance vis-à-vis de son peuple pour l’une, capacité à s’entourer et souci de justice pour l’autre. Tyran sanguinaire ou despote éclairée, elles sont loin des concepts à la mode d’entreprise libérée, mais pas toujours éloignées de la réalité… » conclue l’article.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Dépression post-partum : le poids de la douleur Une étude fait le lien entre la douleur ressentie après l’accouchem… https://t.co/iK5FckAfPI
VA Press : Mieux manger c’est lutter contre la dépression Une étude de l’Inserm et de chercheurs de l’université de Montpellie… https://t.co/sqWgiisv3J
VA Press : Le Français progresse en chiffre mais pas en proportion 300 millions de personnes parlent français dans le monde, c… https://t.co/6eDrz0AZML
VA Press : Cancer du sein : les astuces pour éviter la prise de poids Le cancer du sein est une épreuve suffisamment compliqué… https://t.co/mwWbgihhIh
VA Press : Une application utilise l’espace pour diminuer le nombre d’accidents de voitures Quatre associés du Sud de la Franc… https://t.co/mww2SKUGR6