Carnets du Business


           

​Deux millions d’annonceurs pour Facebook




Mercredi 25 Février 2015


L’entreprise de Mark Zuckerberg vient d’annoncer avoir franchi le cap des deux millions d’annonceurs actifs sur son site. C’est un excellent résultat pour le réseau social qui en comptabilisait seulement 1,5 million en juillet 2014. A noter que la plupart sont des petites entreprises qui dépensent entre cinq et cinquante dollars par jour pour ce service.



Getty Image
Getty Image
L’aventure Facebook continue. Contrairement à son rival Twitter, Facebook a su monétiser son succès notamment grâce au succès de son service aux annonceurs. Dans ce domaine, le réseau social de Mark Zuckerberg continue à battre son propre record. Par communiqué, Facebook vient en effet d’annoncer que la barre des deux millions d’annonceurs actifs a été franchie.

C’est un seuil historique pour le site qui, à titre de comparaison, comptabilisait 1,5 million d’annonceurs en juillet 2014.

Surtout des petites et moyennes entreprises

Ce chiffre très important s’explique avant tout par la stratégie du réseau social qui a cherché à appâter les petites et moyennes entreprises. Ces entreprises dépenseraient en moyenne entre cinq et cinquante dollars. Ce type de clients offre des avantages au réseau social qui peut ainsi espérer une certaine stabilité dans ses revenues plutôt que de dépendre de quelques gros contrats.

En revanche, les défis sont nombreux pour satisfaire ces entreprises et les fidéliser. En acceptant d’être un support de communication, Facebook propose surtout d’opérer un ciblage des utilisateurs. Avec autant de clients, dans des domaines si différents, le risque d’apparaître comme un réseau social qui flique est grand.

La ligne de crête est difficile à tenir pour l’entreprise. Pour gagner des utilisateurs il lui faut mettre en avant des gages de confidentialité et de respect de la vie privée alors que les annonceurs sont demandeurs d’un service de mieux en mieux adapté.

Par ailleurs, le patron de l’entreprise vient d’annoncer qu’il souhaitait construire une ville pour ses salariés dans la banlieue de San Francisco. Ce projet, que la presse américaine évalue à 200 milliards de dollars ne pourra voir le jour que si Facebook réussit à maintenir sa progression en termes d’utilisateurs mais surtout en recettes publicitaires.

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche





L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0
VA Press : Nathalie Baye au secours des grands singes menacés Plusieurs personnalités dont Nathalie Baye ont décidé d’utiliser… https://t.co/rXrPeKijs9
VA Press : Se coucher tard, c’est avoir plus de chance de mourir D’après une étude britannique effectuée en analysant un demi-… https://t.co/EzyUBr4to0
VA Press : « Les aliments qui empoisonnent » : l’alerte de 60 millions de consommateurs La revue 60 millions de consommateurs… https://t.co/CRvLK7tV1j