Carnets du Business


           

​En 2021 les dépenses militaires ont explosé, 2022 devrait suivre le même chemin




Lundi 25 Avril 2022


En parallèle de toutes les particularités de l’année 2021 concernant la dépense publique, l’International Peace research Institute (Sipri) a noté que pour la première fois le budget militaire cumulé de toutes les puissances a dépassé les 2 000 milliards de dollars.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
2 113 milliards de dollars ont été dépensés en 2021 en budget militaire. Pour la première fois de l’histoire la barre des 2 000 milliards est dépassée. Les chiffres ont été publiés par l’International Peace Research Institute (Sipri), une organisation spécialisée dans l’analyse de ces sujets et basée à Stockholm. Par rapport à l’année précédente c’est une augmentation de 0,7% sachant que la moitié de la dépense est imputable aux membres de l’OTAN. 
 
Le palmarès des pays qui dépensent le plus n’est guère surprenant. On trouve ainsi dans l’ordre : les États-Unis, la Chine, l’Inde, le Royaume-Uni et la Russie. A eux cinq, ces pays cumulent près des deux tiers (62%) des dépenses globales avec Washington largement en tête avec 801 milliards de dollars. « Derrière ces chiffres, une tendance : depuis le milieu de la décennie précédente, le monde se réarme, de l’Asie-Océanie à l’Afrique en passant par l’Europe, tandis que le Moyen-Orient et l’Amérique du Nord, déjà surarmés, marquent le pas. C’est la septième année consécutive de hausse, dans le monde, et la pandémie de Covid-19 n’a pas arrêté l’escalade, note l’un des auteurs du rapport, Diego Lopes da Silva, même si leur part de 2,2 % dans le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,1 point par l’effet mécanique de la forte croissance économique enregistrée en 2021 » relève Le Monde .
 
Pour ce qui est du développement de technologies de points, les Etats-Unis sont largement devant aussi. « Ils ont accru leur effort de recherche et développement (R&D) de 24 % en termes réels depuis 2012, quand l’achat d’armes baissait de 6,4 %, preuve que les technologies de nouvelle génération sont devenues le nerf de guerre et qu’ils veulent conserver leur suprématie sur la Russie et la Chine. La modernisation de l’arsenal nucléaire absorbe une partie de cet effort, qui place le système de défense américain très au-dessus de ses ennemis potentiels » continue le quotidien.
 
Ce rappel des chiffres est aussi un bon éclairage sur la situation géopolitique actuelle. Alors que la Russie a envahi l’Ukraine et peine à réaliser ses objectifs militaires, on réalise le fossée qui existe avec les Etats-Unis. En 2021 Moscou a augmenté de 2,9% ses dépenses militaires pour atteindre 65,9 milliards de dollars ce qui représente tout de même 4,1% de son PIB. A titre de comparaison, la France implique 1,9% de son PIB dans ce domaine. 

Joseph Martin

Dans cet article : armée, défense, Le Monde, militaire, Sipri



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook

L'actualité de la RSE









2ème édition, revue et augmentée