< head > < /head >
Carnets du Business


           

​L’Opep négocie pour que les prix du pétrole augmentent




Mercredi 5 Décembre 2018


Les pays exportateurs de pétrole se réunissent cette semaine au siège de l’Opep pour mettre se mettre d’accord sur un niveau de production. L’objectif est de faire monter les prix. Une réunion sous tension puisque les Etats-Unis veulent que les prix restent bas.



Puisque le baril est bas, plus il faut diminuer la production. La base des principes économiques motive les pays exportateurs de pétrole à se réunir au siège de l’Opep. A l’occasion du sommet de cette organisation à Vienne, les représentants vont tenter de se mettre d’accord pour mettre un terme à la chute des prix de l’or noir. « Le président russe Vladimir Poutine et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS) ont déjà annoncé lors du G20 que l'accord de limitation de la production qui les lie depuis fin 2016 sera prolongé en 2019. Mais les ministres des deux géants du pétrole et de leurs partenaires, qui se réunissent jeudi et vendredi, vont désormais oeuvrer en vue d'affiner le contenu et tenter de regagner leur crédibilité auprès des marchés » raconte Boursorama.

En cumulé, tous les pays de l’Opep représentent plus de la moitié de la production mondiale de pétrole. Un accord aurait donc largement les moyens d’influencer les cours mondiaux. Des conséquences sur l’économie globale sont à attendre. En effet, continue l’article « s'ils continuent d'extraire de l'or noir à des niveaux record, ils risquent en effet de voir les prix continuer de flancher. Les cours du brut ont chuté de plus de 30% en deux mois et évoluent désormais autour de 60 dollars pour le baril de Brent - la référence européenne. Mais s'ils durcissent leur accord de limitation de leur production, ils pourraient mettre à mal la croissance mondiale, très dépendante d'un carburant à un prix abordable. »

La partie n’est pas jouée d’avance. La position des Etats-Unis est en effet clé et la Maison Blanche est vent debout contre une hausse des prix. Une position qui n’est – dans le principe - pas inamovible dans la mesure où une baisse trop importante serait préjudiciable pour le secteur pétrolier du pays.

Joseph Martin

Dans cet article : Boursorama, Opep, pétrole, USA



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA_Press : Les tarifs réglementés du gaz vont baisser au 1er janvier https://t.co/mpOY3SzxbV #gaz #tarifs #giletsjaunes
Mercredi 12 Décembre - 10:21
VA_Press : Prime de fin d’année : plusieurs entreprises vont faire un geste https://t.co/3VUZcR5z4F #prime #giletsjaunes
Mercredi 12 Décembre - 10:20
VA_Press : Hausse importante des ventes de véhicules électriques en novembre https://t.co/dyZHyXuXLO
Mardi 11 Décembre - 15:48
VA_Press : L’agriculture des pays du Sud doit évoluer et l’agro-écologie a son mot à dire https://t.co/XdNUFlgkZB
Mardi 11 Décembre - 15:39
VA_Press : Transition écologique : EDF lance une campagne de communication https://t.co/L6B03bLGF6
Mardi 11 Décembre - 15:37