Carnets du Business


           

​Le Français placent 264 milliards d’euros dans des Livrets A




Mardi 9 Juillet 2019


Les produits d’épargne réglementés sont largement utilisés par les Français avec un total de 750 milliards d’euros cumulés fin 2018. Le livret A y est pour beaucoup avec un total historique de 264 milliards d’euros.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les épargnants français restent très prudents. L’Observatoire de l’épargne réglementée montre qu’en 2018 les livrets et autres outils encadrés de l’épargne séduisent de plus en plus. Fin 2018, 750 milliards d’euros étaient placés dans des options réglementées. Le livret A contribue très largement à cette tendance avec le chiffre historique de 264 milliards d’euros placés sous son statut de rémunération. « Malgré l'augmentation de leur pouvoir d'achat (une hausse d'environ 2% par habitant prévue en 2019), les Français continuent de jouer les écureuils. Selon le dernier Observatoire de l'épargne réglementée, publié jeudi 4 juillet par la Banque de France, l'encours des produits d'épargne encadrés par l'Etat a passé la barre des 750 milliards d'euros fin 2018 (751 milliards très exactement), soit une progression de 2,5%.L'épargne placée dans les Livrets A, les Livrets de développement durable et solidaire (LDDS), les Plans d'épargne logement et autres produits « d'épargne réglementée », représente désormais 15% du patrimoine financier des ménages, qui se chiffre au total à 5.002 milliards d'euros, précise la banque centrale dans un communiqué » lit-on sur le siteLa Tribune.
 
Une évolution qui démontre une fois de plus que le taux de rémunération des Livrets n’entre que très peu en compte dans les critères des épargnants. « Malgré son taux de rémunération historiquement bas (il est fixé à 0,75% depuis le 1er août 2015 et restera à ce niveau jusqu'au 31 janvier prochain), le produit d'épargne préféré des Français enregistre une collecte en nette hausse. Les particuliers y ont placé 11 milliards d'euros supplémentaires en 2018, après une hausse de 8 milliards d'euros en 2017 » appuie l’article. Avec 55 millions de Livrets A, soit un niveau quasiment stable par rapport à l’année précédente, il apparait que la flexibilité de ce moyen d’épargne - qui ne bloque pas les fonds et qui est connu de tous – est un argument suffisant pour la plupart des épargnants. La preuve en est que le Livret d’épargne populaire, qui rapporte pourtant 1,25% net d’impôt recule alors que le gouvernement en a fait la promotion.

Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter