Carnets du Business


           

​Les péages autoroutiers vont augmenter entre 1 et 2% en 2018




Mardi 21 Novembre 2017


Les sociétés de gestion des autoroutes prévoient une augmentation des prix entre 1,03% et 2,04% selon les zones. Le ministère des Transports justifie cette progression par les anticipations sur l’inflation, les travaux et la redevance de gestion de réseau.



ILD
ILD
Jeudi le ministère des Transports a présenté les hausses de tarifs des autoroutes pour 2018. Un événement qui déjà montre que le gouvernement est d’accord avec les sociétés de gestion du réseau sur ces tarifs. Les prochains moins s’annoncent donc plus apaisés, contrairement à la situation de 2014 quand Ségolène Royal avait repris les conclusions d’un rapport de l’Autorité de la concurrence. « Un accord entre l'Etat et les concessionnaires avait mis fin à la polémique en septembre 2015 avec le lancement d'un plan de relance autoroutier de 3,2 milliards d'euros qui prévoyait des hausses de péage sur les années suivantes, et un allongement des concessions » se souvient La Tribune.fr.
 
A partir du 1er février donc, les tarifs vont augmenter entre 1,03% et 2,04% selon les endroits. C’est plus que les deux années précédentes où les hausses avaient été contenues en dessous de 1%. Mais e gouvernement justifie cette progression importante en expliquant que les prévisions d’inflation sont plus importantes. Par ailleurs, les sociétés réagissent à l’augmentation de la redevance sur la gestion du domaine. Enfin, les prix doivent permettre de financer les travaux.
 
« En janvier 2017, le gouvernement et les sociétés autoroutières se sont entendus sur un plan d'investissements supplémentaire de 803,5 millions d'euros dans les autoroutes qui prévoit 57 opérations (aménagements d'échangeurs, travaux d'amélioration environnementale, etc) sur le réseau, financé par des hausses des péages (comprises entre 0,1 et 0,4% par an de 2019 jusqu'en 2021) et par des subventions des collectivités locales » continue le site spécialisé en s’appuyant sur un article du Journal du Dimanche.

A noter que les hausses varient selon les zones mais surtout selon les sociétés gérantes. Ainsi Area et APRR (Eiffage) connaitront les hausse les plus fortes autour de 2% quand les filiales des groupes Vinci Abertis progresseront d’environ 1,4%.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Les sacs plastique indésirables au Rwanda « L'Autorité de Gestion de l'Environnement du Rwanda » (REMA), en partena… https://t.co/0KwLrdgXQp
VA Press : La reconnaissance faciale est-elle raciste et sexiste ? La question est un peu bête mais pas suffisamment pour empê… https://t.co/1YMYaSikzz
VA Press : Les victimes d'attentats : un nouveau lieu d'accueil à Paris Michel Cadot, préfet de la région d'Île-de-France, pré… https://t.co/eP1N15F5qr
VA Press : Les zones littorales "intertropicales", des territoires vulnérables L'Académie des sciences vient de publier un num… https://t.co/oCDLFAO5xo
VA Press : LA SEMANTIQUE DU MANAGEMENT https://t.co/Wad7vrzEev