Carnets du Business


           

​Les recettes fiscales progressent dans la zone de l’OCDE




Vendredi 7 Décembre 2018


D’après une enquête de l’OCDE les recettes fiscales continuent à progresser dans les pays post industriels. En 2017, la moyenne du ratio impôt-PIB état de 34,2% contre 34% en 2016.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les recettes fiscales des pays post industriels continuent à progresser. La publication annuelle de l’OCDE à ce sujet montre qu’en 2017 la moyenne du ratio impôts-PIB atteint 34,2% contre 34% l’année précédente. « Cette moyenne représente désormais un record absolu, y compris par rapport aux chiffres les plus élevés enregistrés en 2000 (33.8 %) et en 2007 (33.6 %). Une hausse des recettes fiscales rapportées au PIB a été observée dans 19 des 34 pays membres de l'OCDE ayant communiqué des données préliminaires en 2017 tandis qu'un mouvement inverse a été constaté dans les 15 autres. Le ratio impôts-PIB est désormais supérieur à son niveau d'avant la crise dans 21 pays, et tous sauf 8 (Canada, Estonie, Hongrie, Irlande, Lituanie, Norvège, Slovénie et Suède) ont vu leur ratio s'accroître depuis 2009 » explique le communiqué de l’Organisation de coopération et développement économique.
 
Dans le détail, on observe que la TVA continue à être la recette fiscale principale. « L'édition 2018 des Tendances des impôts sur la consommation fait ressortir que les recettes de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) demeurent la première source de recettes tirées des impôts sur la consommation pour les pays de l'OCDE, et que celles-ci ont désormais atteint un record absolu, soit 6.8 % du PIB et 20.2 % du montant total des recettes fiscales en moyenne en 2016 » explique le texte.
 
Quelques pays continuent à agir sur la TVA pour augmenter leurs recettes fiscales mais dans l’ensemble, les taux élevés ne sont pas touchés, nous apprend l’OCDE. D’autres leviers sont actionnés : « Cette Étude spéciale met en relief l'évolution générale, au sein de la zone OCDE, vers une augmentation des niveaux d'imposition et le poids croissant de l'impôt sur les bénéfices des sociétés (IS), de la TVA et des cotisations de sécurité sociale, tandis que la part des impôts sur le revenu des personnes physiques s'inscrit en léger repli ».

Joseph Martin

Dans cet article : fiscalité, impôt, OCDE, PIB, recettes, TVA



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA_Press : La provenance : un atout de valeur pour l’œuvre d’art https://t.co/oIj2swpJtB
Mercredi 20 Mars - 15:05
VA_Press : Les régions européennes soutiennent les « Jeunes pour le Climat » https://t.co/XByanfyk9i #CER #JeunespourleClimat… https://t.co/ZkeFaujF1T
Mercredi 20 Mars - 14:36
VA_Press : Pour les entreprises, la RSE c’est surtout pour l’image https://t.co/CLET6DhbDJ #ADN #image #Ipsos #OpenmindKFE #RSEMagazine
Mercredi 20 Mars - 14:35
VA_Press : Mobilisation moyenne pour la journée d’action des syndicats https://t.co/XahJCOuMvh #Grève #mobilisation #JDE #Syndicats
Mercredi 20 Mars - 14:32
VA_Press : Disney devient propriétaire des actifs de la 21st Century Fox https://t.co/LBJUhJUR9e #Disney #JDE #CenturyFox
Mercredi 20 Mars - 14:30