< head > < /head >
Carnets du Business


           

​Rolls Royce en crise change de stratégie et supprime 2 600 emplois




Mercredi 5 Novembre 2014


Le prestigieux constructeur de voitures de luxe et de différents moteurs pour les secteurs aéronautique et aérospatial vient d’annoncer qu’il va procéder à une réduction importante d’emplois avec la suppression de 2 600 postes. D’après les dirigeants du groupe c’est la seule façon de renouer avec un niveau de rentabilité satisfaisant.



La situation financière de Rolls Royce est préoccupante. Ce n’est pas une nouvelle puisque le groupe lutte depuis quelques années en mettant principalement l’accent sur la recherche et développement. Cette stratégie avait encouragé la direction à embaucher surtout des ingénieurs pour améliorer son catalogue surtout pour son département motoriste.

La stratégie s’est avérée porteuse puisque le groupe a réussi à mener à bien le développement et la réalisation « des  moteurs Trent 100 et Trent XWB, qui équipent les avions de ligne gros porteurs de Boeing  et d'Airbus, le Boeing 787 et l'Airbus A380 » explique le site société.com qui ajoute que, du fait du démarrage de la phase de production, « ces programmes nécessitent désormais plus d'équipes opérationnelles que d'ingénieurs. »

Moins besoin d’ingénieurs

Résultat direct de cette évolution des priorités, le groupe a annoncé la suppression de 2 600 postes dont une partie importante d’ingénieurs. Cette réduction drastique d’emplois va s’opérer dans les 18 prochains mois. « Le groupe pense que ces mesures, qui ne seront peut-être pas les dernières, d'ailleurs, vont contribuer à restaurer sa rentabilité et améliorer ses résultats. En effet, le motoriste a annoncé que ces résultats 2014 devraient être inférieurs d'environ 4 % à ceux de l'an passé, et que, pour la première fois depuis 10 ans, le volume de ses ventes ne serait pas en croissance » décrypte société.com.
 
Le site spécialisé rappelle en effet que « Rolls Royce souffre d'une conjoncture économique morose, que la firme impute principalement aux sanctions économiques prises contre la Russie par la communauté internationale dans le cadre du conflit ukrainien, ainsi que des contremesures de rétorsions du Kremlin. » Dans un secteur très concurrentiel Rolls Royce s’est fait devancer par ses concurrents dans le domaine des moteurs à faible consommation.






Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Dépression post-partum : le poids de la douleur Une étude fait le lien entre la douleur ressentie après l’accouchem… https://t.co/iK5FckAfPI
VA Press : Mieux manger c’est lutter contre la dépression Une étude de l’Inserm et de chercheurs de l’université de Montpellie… https://t.co/sqWgiisv3J
VA Press : Le Français progresse en chiffre mais pas en proportion 300 millions de personnes parlent français dans le monde, c… https://t.co/6eDrz0AZML
VA Press : Cancer du sein : les astuces pour éviter la prise de poids Le cancer du sein est une épreuve suffisamment compliqué… https://t.co/mwWbgihhIh
VA Press : Une application utilise l’espace pour diminuer le nombre d’accidents de voitures Quatre associés du Sud de la Franc… https://t.co/mww2SKUGR6