Carnets du Business


           

​Secteur auto, Carlos Ghosn vise une progression de 40% des ventes en six ans




Mardi 26 Septembre 2017


Le PDG de Renault continue à se positionner en conquérant dans le secteur automobile. Désormais à la tête d’un petit empire avec Nissan et Mitsubishi Motors, il a annoncé viser 14 millions de véhicules vendus en 2022. Une ambition hallucinante de progression de 40% qu’il appuie sur les gains des synergies à venir.



ILD
ILD
Qui arrêtera Carlos Ghosn ? Le PDG de Renault s’entête dans sa volonté de devenir et s'installer en numéro un mondial. A la tête de l’alliance Renault-Nissan et maintenant Mitsubishi Motors l’homme d’affaires a assumé son appétit d’ogre en annonçant son plan pour 2022. Il a annoncé un objectif de 14 millions de véhicules annuels pour dans six ans, un bon de 40% par rapport aux bons résultats de 2016.
 
« Objectif; "doubler les synergies à 10 milliards d'euros" au terme de ce plan. En juillet dernier, Renault et Nissan annonçaient des gains de 5 milliards d'euros au titre de 2016, contre 4,3 milliards en 2015. Pour cela, "neuf millions de véhicules" seront développés sur "quatre plates-formes de l'Alliance" à horizon 2022. Et ce, sur des ventes totales de "plus de 14 millions d'unités" prévues à cette date, soit une hausse de quelque 40% » rapporte le magazine Challenges.
 
« Parallèlement à ces objectifs, le triple patron de l'Alliance met l'accent sur les modèles électriques, dont plus de 500.000 unités ont été à ce jour commercialisées par l'Alliance. Carlos Ghosn annonce "douze nouveaux modèles " zéro émission dans les six ans sur des plates-formes communes. Et les autonomies des modèles pourraient alors dépasser les 600 kilomètres. Avec cette nouvelle salve de véhicules, le dirigeant espère rester le numéro un mondial de l'électrique » lit-on plus loin.
 
Une ambition extraordinaire qui est crédible si le groupe suit cette ligne de synergie accrue que Ghosn montre du doigt. Reste que 2022 est un horizon vers lequel le PDG se projette alors même que son avenir dans le groupe est une interrogation majeure. « A 63 ans, il pourrait toutefois abandonner ses fonctions opérationnelles chez Renault. Le PDG termine en effet son mandat en mai 2018. Certes, celui-ci est renouvelable. Mais des sources industrielles soulignent que Carlos Ghosn pourrait alors conserver la présidence, mais abandonner la direction générale comme chez Nissan » conclue l’article de Challenges.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL
VA Press : Suicide devant les caméras en pleine audience, mystère sur l’origine du poison Le Tribunal pénal international pour… https://t.co/TnFo5KKyUa