Carnets du Business


           

​Un an après les attentats de Paris, les touristes ne sont toujours pas revenus




Lundi 7 Novembre 2016


Un comité interministériel se réunit lundi 7 novembre pour parler tourisme. Depuis les attentats du 13 novembre de Paris le secteur est en crise et les 10 millions d’euros débloqués par le gouvernement pour soutenir le secteur risquent de ne pas suffire pour changer l’image écornée du pays.



​Un an après les attentats de Paris, les touristes ne sont toujours pas revenus
Paris ville magique, France pays du tourisme. Les mauvaises conjonctures peuvent advenir, le tourisme est resté le secteur fort du pays. Ce que les crises économiques ne peuvent faire, les attentats terroristes l’ont fait. Depuis les attaques de Paris le 13 novembre 2015 puis de Nice le 14 juillet dernier, la France fait parler d’elle pour tout autre chose que le vin, le fromage ou la tour Eiffel. De janvier à août 2016, il y a eu 1,8 million de touristes en moins en région parisienne que l’année passée, le constat est sans appel.

Face à cette situation le gouvernement a régi en promettant 10 millions d’euros pour promouvoir la France comme destination touristique. Lundi 7 novembre, un comité interministériel lancé par le Premier ministre, Manuel Valls, doit proposer d’autres clés pour inverser la tendance.

Consultée, l’Alliance 46.2, l’organisme de grandes entreprises touristiques, estime que la sécurité est ce que l’on attend du gouvernement pour soutenir le tourisme. Ces professionnels proposent carrément la création d’une force de police dédiée au secteur pour protéger les touristes des vols et agressions.

Catastrophe économique

« Pour l’ensemble de l’Hexagone, les arrivées internationales entre le 1er janvier et le 31 octobre ont chuté de 8,1 %, selon les données du gouvernement. Ce sont les Japonais (– 39 %) qui ont le plus déserté la France, suivis des Chinois (– 23 %), des Allemands (– 10,8 %) et des Américains (– 4 %) » avance La CroixLe manque à gagner est estimé à 1,5 milliard d’euros pour l’année 2016.

L’emploi aussi est touché par cette tendance. Hôtels et restaurants racontent ainsi ne pas avoir renouvelé certains contrats à durée déterminée et gelé toute politique de recrutement. Interrogé par La Croix, des représentants du secteur estiment qu’il faudra entre un an ou deux pour changer l’image de la France et donner de nouveau envie aux touristes de venir.

En tourisme, l’image est centrale. Qui jetterait la pierre aux Japonais ? Au lendemain des incidents du Fukushima, pourtant concentrés sur une zone précise du pays, nous étions peu nombreux à nous ruer pour visiter le pays.

Sébastien Arnaud

Dans cet article : 13 novembre, attentas, La Croix, Paris, touristes




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Alimentation : Zoom sur le plaisir alimentaire des enfants Les chercheurs de l'Inra ont montré que les enfants asso… https://t.co/Z7BWi9iRr1
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB