Carnets du Business


           

2019, nouveau record attendu d’embauches de cadres




Mercredi 20 Février 2019


L’Association pour l’emploi des cadres (Apec) s’attend à une année record d’embauche en 2019. D’après ses prévisions de recrutement, entre 270 0000 et 292 000 emplois de cadres seront pourvus durant l’année.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
L’emploi des cadres se porte bien en France. D’après les estimations de l’Apec (Association d’emploi des cadres), 2019 devrait même être une année record. Année après année, la progression continue pour cette catégorie professionnelle. Cette année, entre 270 000 et 292 000 embauches sont anticipées. Et d’ici 2021, la barre des 300 000 embauches annuelle devrait être franchie. Des chiffres issus d’une étude des anticipations de 10 000 entreprises interrogées. On apprend ainsi que les cadres sont dans une situation très proche du plein emploi avec un taux de chômage de 3,8% contre 8,8% de moyenne nationale. Une situation qui ne gomme pas pour autant la situation de chômage longue durée que vivent environ 100 000 cadres.

« Cette progression des embauches s'annonce toutefois moins importante que les années précédentes. En 2018, l'emploi cadre a connu des résultats insolents avec une hausse de 11 % des recrutements par rapport à 2017. Cette hausse est estimée à « seulement » 6 % en 2019 puis 4 % en 2020 et 3 % en 2021, pronostique l'Apec » rapporte Le Figaro Décideurs.

Si l’on regarde par secteur, il y a peu de surprises. Les intentions d’embauche sont en grande majorité concentrées dans les services. Plus particulièrement, l’informatique, les télécommunications, le conseil et les métiers de la recherche et développement embaucheront le plus. « En revanche, le nombre de recrutements devrait ralentir dans le secteur du commerce de détail qui pâtit d'une baisse de la consommation des ménages et qui doit faire face au développement du commerce en ligne. Les intentions d'embauches s'annoncent également moins dynamiques du côté des entreprises de formation. Elles doivent en effet affronter une année de transition incertaine avec la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle engagée par le gouvernement. Enfin, les recrutements devraient également être moins nombreux dans certains secteurs de l'industrie qui rencontrent des difficultés, à l'instar du textile » nuance l’article.

Guillaume Mailloux

Dans cet article : Apec, cadres, embauches, tertiaire



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter