Carnets du Business


           

2019 sera une année difficile pour la Chine




Mercredi 13 Février 2019


Après une croissance et un secteur du commerce au plus faible depuis quinze ans en 2018, l’année 2019 s’annonce aussi difficile. Le ministère du Commerce a annoncé que la croissance de la consommation allait encore ralentir.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les signaux ne sont vraiment pas bons pour la Chine. Le ministre du Commerce vient d’annoncer que la croissance de la consommation allait encore diminuer cette année. Une déclaration d’autant plus inquiétante que 2018 a été l’année la moins dynamique depuis quinze ans. Dans un contexte de guerre commerciale contre les Etats Unis, la Chine multiplie les signes de faiblesse. « Le tassement subi par les ventes au détail en 2018 - dont la croissance de 9% en moyenne a été la plus faible depuis 15 ans - s'explique par une faiblesse "ponctuelle" des ventes d'automobiles et du marché immobilier, alors que d'autres catégories continuent d'enregistrer une croissance "relativement normale", a ajouté Wang. Les ventes du premier marché automobile mondial ont diminué pour la première fois depuis les années 1990 » précise La Tribune.
 
Si certains secteurs comme le luxe sont épargnés ce qui est encourageant pour les acteurs français. « La demande chinoise a ainsi permis à L'Oréal ou encore à Estée Lauder de réaliser un chiffre d'affaires supérieur au consensus au quatrième trimestre, tandis qu'Hermès a observé que la dynamique commerciale de ses boutiques chinoises était restée soutenue durant le dernier trimestre sous revue. Les Chinois riches continueront d'assouvir leurs goûts de luxe cette année compte tenu en particulier d'une forte hausse du pouvoir d'achat des générations les plus jeunes, écrit le quotidien China Daily mardi, à l'appui d'une étude du consultant Ruder Finn and Consumer Search Group. » continue le journal économique.
 
La Chine a les moyens de ses ambitions et avec la nouvelle route de la soie et les investissements massifs prévus, le pays veut reprendre en main son destin. Mais après des décennies de croissance extraordinaire, le pays se rapproche petit à petit du sort des pays post industriels. Une situation d’autant plus difficile à tenir que le pays n’a pas mis en place de transition sociale ou démocratique pour ouvrir une nouvelle page de son histoire.

Joseph Martin

Dans cet article : Chine, La tribune, ralentissement



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA_Press : "L’intelligence économique, nerf de la guerre économique" par Nicolas Moinet sur Areion24News https://t.co/SCnnr0xptt @nmoinet @Areion24News
Vendredi 15 Février - 18:01
VA_Press : "La deuxième guerre d'Algérie" cité par France Inter https://t.co/cHMDUMKUNr #ledeuxiemeguerredalgerie #VAEditions @franceinter
Vendredi 15 Février - 16:07
VA_Press : Ces députés qui militent pour le retour d’une taxe carbone https://t.co/2GNorI8BbZ #RSEMagazine #taxecarbone… https://t.co/4tjteHeZon
Vendredi 15 Février - 09:58
VA_Press : Rénovation énergétique, les enjeux du décret tertiaire https://t.co/av8jf3ZWMg #environnement #RSEMagazine… https://t.co/n5Tn1rpjUx
Vendredi 15 Février - 09:56
VA_Press : Le chômage au plus bas depuis 2009 https://t.co/43yiLSE1um #chomage #JDE #économie
Vendredi 15 Février - 09:42