Carnets du Business


           

72 milliards pour les niches fiscales en 2015




Vendredi 10 Octobre 2014


Alors que les ministères, élus locaux et autres administrations ont vu leurs budget se resserrer pour 2015, Les Echos révèle que les niches fiscales vont coûter 2 milliards de plus qu’en 2014 pour atteindre 72 milliards d’euros.



72 milliards pour les niches fiscales en 2015
« L’année prochaine, selon les documents annexés au projet de budget pour 2015, le coût des niches fiscales atteindra presque 82 milliards d’euros (près de 72 milliards hors Cice), soit près de 2 milliards de plus qu’en 2014. Une augmentation en rupture avec les deux dernières années, au cours desquelles la maîtrise de ce que les experts appellent la «dépense fiscale» était une priorité » explique le quotidien Les Echos.
 
La nouvelle tombe mal pour le gouvernement qui doit essuyer le mécontentement des élus locaux qui pestent contre les coupes budgétaires de 2015.  Alors que l’an passé, le coût des niches fiscales avait diminué de 500 millions d’euros, une hausse de 2 milliards ne peut passer inaperçu. 
 
Le quotidien liste les coûts les plus importants : « L’année prochaine, selon les documents annexés au projet de budget pour 2015 , le coût des niches fiscales atteindra presque 82 milliards d’euros (près de 72 milliards hors Cice), soit près de 2 milliards de plus qu’en 2014. Une augmentation en rupture avec les deux dernières années, au cours desquelles la maîtrise de ce que les experts appellent la «dépense fiscale» était une priorité. »
 
Ensuite, l’article énumère les autres grandes catégories de manque à gagner : « les différentes exonérations fiscales sur le gazole qui coûteront 200 millions de plus, alors que la taxe sur les carburants va augmenter sensiblement l’an prochain (le chiffre est partiel, toutes les exonérations n’étant pas des dépenses fiscales). Le coût de l’exonération pour les agriculteurs, qui avoisine 1,8 milliard d’euros par an, va ainsi augmenter de 100 millions d’euros en 2015. Et l’exonération en faveur des routiers coûtera 75 millions de plus (150 millions en 2016), pour un coût qui atteint déjà aujourd’hui 560 millions d'euros par an. D’autres mesures plus anciennes vont aussi monter en puissance, comme le crédit d’impôt en faveur de l’apprentissage, qui coûtera 100 millions d’euros de plus en 2015. »

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/0203842779485-impot-le-cout-des-niches-fiscales-repart-a-la-hausse-1051414.php?ydskdeohMoHUH5so.99
 

Jean Camier





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Hanouna & Co : l’heure de toucher à son poste pour l’éteindre est venue Télé Star a publié le classement des ci… https://t.co/S5DnDdHipa
VA Press : Une équipe lilloise sur la piste d'un nouveau traitement sur l'obésité Une équipe de recherche associée à l'univers… https://t.co/Tr9W2JEpng
VA Press : Le bien-être des citoyens dépend il de l'intégration interculturelle ? Une étude révèle que les le bien-être et la… https://t.co/wMvIND9ePm
VA Press : Le prix Lucas Dolega remis au photojournaliste Narciso Contreras La Ville de Paris a remis le Prix Lucas Dolega au… https://t.co/5bXqdh8tMg
VA Press : Pub et sexisme : des marques s’engagent à arrêter les clichés Vingt-huit marques s’engagent à lutter contre les cli… https://t.co/rRCH67bDWM