Carnets du Business


           

A Montrouge, installation de trottinettes en libre-service !




Mardi 25 Juillet 2017


A Montrouge, cinq stations de trottinettes ont été créées : il s'agit d'une expérimentation avant une éventuelle généralisation. La ville de Paris invite le grand public à venir se faire une idée de cette nouvelle installation.



Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Un nouveau palier dans la mobilité est en passe d'être franchi à Montrouge. Dans cette ville francilienne se déroule une expérimentation des trottinettes "Knot". "Knot", c'est le nom de la start-up alsacienne, sélectionnée par la Société du Grand Paris, à l'initiative de cette expérience. Cinq stations de trottinettes y attendent leurs usagers. Comme les Vélibs, le système est basé sur le partage, la location coûtant 50 centimes par heure.
Mais qu'apportent ces trottinettes par rapport aux autres moyens de déplacement déjà existants (voitures, vélos, métros, bus, etc.) ? Surtout à Montrouge, déjà bien desservie ; avec l'arrivée du nouveau métro, la ville comptera bientôt trois lignes au total. En réalité, la trottinette accélère encore les trajets effectués. Elle permet d'accomplir le « dernier kilomètre », jusque-là parcouru à pied, entre la sortie de la station jusqu'à son lieu de destination. « Emprunter la trottinette plutôt que marcher permet d'économiser du temps. On passera ainsi de 15 à 5 minutes entre la mairie de Montrouge (ligne 4) jusqu'à la future ligne 15 », explique Carole Hirigoyen, la maire adjointe de la ville. Pouvoir « trottiner » en sortant du métro améliore donc la qualité de trajet de l'usager. Et, au-delà de la praticité, l'objectif affiché sans ambages est d'encourager les Franciliens à délaisser leur voiture.
Les trottinettes rassemblent plusieurs atouts. On les loue depuis une application smartphone. En acier, plutôt qu'en aluminium, elles sont robustes tout en restant maniables. L'épaisseur de leurs roues amortit les chocs sur les pavés ou face à une bordure de trottoir. Ces trottinettes sont également équipées contre le vol ; étant connectées, il est possible de les localiser en cas de disparition. Une garantie de 150 euros assure leur retour dans les stations.
Se plaçant dans la roue de Montrouge, Châtillon devrait être la prochaine ville à expérimenter les trottinettes Knot.
Cette solution a été sélectionnée dans le cadre de l'appel à projet « Le Grand Paris de la mobilité » de la Société du Grand Paris et d'Île-de-France Mobilités.
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE







2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Arabie Saoudite : le sport comme levier d’émancipation pour les femmes Alors qu’elles sont sur le point d’obtenir l… https://t.co/TKJ7UMkymY
VA Press : Les journalistes de l’affaire Weinstein récompensés par le Pulitzer Les journalistes du New York Times et New Yorke… https://t.co/3YJx38HuB0
VA Press : Nathalie Baye au secours des grands singes menacés Plusieurs personnalités dont Nathalie Baye ont décidé d’utiliser… https://t.co/rXrPeKijs9
VA Press : Se coucher tard, c’est avoir plus de chance de mourir D’après une étude britannique effectuée en analysant un demi-… https://t.co/EzyUBr4to0
VA Press : « Les aliments qui empoisonnent » : l’alerte de 60 millions de consommateurs La revue 60 millions de consommateurs… https://t.co/CRvLK7tV1j