Carnets du Business


           

Afrique subsaharienne : le cours de ses matières premières en baisse




Jeudi 8 Octobre 2015


Selon un rapport du Fonds Monétaire International (FMI), l’Afrique subsaharienne semble ralentie par le cours de ses matières premières.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
D’après le FMI, l’Afrique subsaharienne connait un tassement de sa croissance en raison de la chute des cours des matières premières.

Un article en ligne du journal Le Point Afrique, d’après une dépêche AFP, explique cette chute des cours des matières premières.
 

Un ralentissement, mais pas général

L’article du Point explique d’abord que « la plupart des pays exportateurs de pétrole voient leur croissance ralentir par rapport à 2014. Le Nigeria, première économie du continent, devrait afficher une hausse de son PIB de 4 % cette année, loin des 6,3 % enregistrés l'an dernier. La croissance de l'Angola, autre principal producteur d'or noir du continent, ne devrait pas dépasser 3,5 %, en dessous des 4,8 % de 2014. »

L’article précise qu’ « outre la chute des cours du pétrole, les ‘répercussions de la baisse des cours des matières premières’ sont une autre raison de ce ralentissement. La croissance de la Zambie, par exemple, extrêmement dépendante des exportations de cuivre, devrait ainsi marquer le pas à 4,3%. »

Quant à l'Afrique du Sud, « économie la plus industrialisée du continent », l’article souligne qu’elle est « régulièrement handicapée par des coupures d'électricité, sont également décevantes avec une hausse du PIB de 1,4 % prévue, en recul par rapport aux 2 % de 2014. »

Autre cause « de la baisse générale des performances de l'économie d'Afrique subsaharienne, selon le FMI » : « le ‘ralentissement de l'économie chinoise’, le principal pays partenaire de nombreux pays du continent. »

Par conséquent, d’après le FMI, « les indicateurs macroéconomiques suggèrent que l'activité économique en Afrique subsaharienne est en deçà des attentes, affectée notamment par la chute du cours du pétrole et la baisse des prix des autres matières premières », a indiqué mardi le FMI dans son rapport biannuel sur les perspectives mondiales, rapporte Le Point, qui ajoute : « Les prévisions de croissance ont été largement revues à la baisse par rapport à celles établies au mois de juillet par l'institution internationale qui tablait sur une croissance de 4,4 % sur le continent pour 2015 et de 5,1 % pour 2016. »

 

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL