< head > < /head >
Carnets du Business


           

Air France : un syndicat accepte la négociation, les autres hésitent




Mercredi 10 Octobre 2018


Après de longs mois de conflit et une crise sans précédent de management, Air France pourrait être sur la voie de l’apaisement. Le SPAF, un des syndicats, a annoncé qu’il acceptait la proposition de la direction. Reste désormais à faire entendre raison au syndicat majoritaire du SNPL.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La situation n’a que trop durer. Air France est un gâchis difficile à regarder en face. La compagnie tricolore a ainsi vu le conflit social dégénérer pour atteindre une situation où la marque s’est considérablement détériorée. Une situation insupportable causée en grande partie par des organisations syndicales intransigeantes qui ont choisi au printemps la crise managériale plutôt que d’accepter les propositions de la direction. Avec la nouvelle équipe dirigeante il est désormais urgent de se mettre d’accord pour aller de l’avant et tenter si possible de faire oublier ces tristes épisodes.
 
Lueur à l’horizon, le SPAF, deuxième syndicat des pilotes Air France vient d’annoncer qu’il acceptait la proposition de la direction. « Celle-ci porte sur une hausse de 4% en deux temps (2% pour 2018 et 2% le 1er janvier 2019), suivie d'une réunion en octobre 2019 pour parler de la suite. L'intersyndicale quant à elle demande que la hausse du 1er janvier 2019 ne soit pas une avance sur les négociations de 2019. Plusieurs personnalités du SNPL appelle la direction du syndicat à consulter les adhérents sur la proposition de la direction » raconte La Tribune .
 
Par communiqué, le syndicat a cherché à montrer qu’une nouvelle phase pouvait s’ouvrir « Nous pensons que la sortie d'une équipe directoriale déconfite doit permettre de mettre la suivante au défi dès son arrivée, sans aucunement faire table rase du passé. Il ne faut pas chercher, auprès de certains dirigeants, une forme de vengeance pour des erreurs commises par d'autres. Le SPAF, syndicat revendicatif et combatif, cherche des solutions plutôt que des querelles. Entre l'inertie et le mouvement, nous avons choisi le second. » Le plus dur n’est pas encore fait puisqu’il faut maintenant convaincre le SPAF, le syndicat majoritaire qui a d’ores et déjà déclaré que la proposition de la direction ne pouvait pas être considérée comme une avancée.

Joseph Martin

Dans cet article : Air France, SNPL, SPAF, syndicat



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA_Press : Pétrole : baisse de la production pour faire remonter les prix https://t.co/ONBEeyxnOa
Lundi 10 Décembre - 09:45
VA_Press : Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique https://t.co/6RJvrCx7nn
Lundi 10 Décembre - 09:28
VA_Press : « Gilets jaunes » : la CGPME craint des licenciements et des défaillances de PME https://t.co/yYhij7tnrZ
Lundi 10 Décembre - 09:24
VA_Press : Pas de hausse pour le passe Navigo en 2019 https://t.co/o8lN0PUOfL
Lundi 10 Décembre - 09:24
VA_Press : Hébergement d’urgence, le gouvernement veut montrer son soutien https://t.co/4yXuA0N57g
Jeudi 6 Décembre - 17:15