Carnets du Business


           

Altice : Patrick Drahi s'installe en Suisse




Mercredi 2 Décembre 2015


Patrick Drahi, le patron du groupe Altice (SFR-Numericable, "L'Express", "Libération") a choisi de se domicilier en Suisse, dans une station de ski.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Patrick Drahi a choisir de s’installé à Zermatt, une des nombreuses stations de ski de la Suisse.
 
Un article en ligne du journal Le Point explique qu’il s'agit « d'une domiciliation au moins fiscale » et que « son groupe Altice est, lui, basé à Amsterdam. »
 

« Le peloton de tête »

 

L’article  explique que « Patrick Drahi vient d'investir 45 millions d'euros pour l'achat de deux parcelles au centre de Zermatt afin d'y bâtir sept chalets de luxe. »

Il ajoute que « c'est l'une des spécialités du magazine économique Bilan : faire l'inventaire chaque année des 300 plus riches de Suisse. Un travail pour le moins complexe puisque les milliardaires sont habituellement des personnes fort discrètes. Si la famille d'origine suédoise Kamprad, fondatrice des meubles Ikea, tient toujours la tête de ce hit-parade, avec une fortune estimée à 41 milliards d'euros, Patrick Drahi arrive dans le peloton de tête. Il pèserait cette année entre 9,2 et 10,1 milliards d'euros, avec une progression de 1,8 milliard d'euros sur l'année précédente. »

Le Point précise que « ce Franco-Israélien de 52 ans, découvert par le grand public en 2014, a bâti en très peu de temps un empire des télécoms grâce à un recours massif à l'endettement. », ajoutant qu’ « Altice affiche un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros, et un passif du double environ. La holding, cotée à la Bourse d'Amsterdam, contrôle notamment l'opérateur français SFR-Numericable, Virgin Mobile, Portugal Telecom, les américains Cablevision et Suddenlink, ainsi que Libération, le groupe L'Express et NextRadioTV (BFM TV et RMC). »

En outre, « le groupe n'a pas été épargné récemment par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, qui a condamné Numericable-SFR à 750 000 euros d'amende pour son peu d'empressement à honorer ses factures. Une sanction rendue publique par Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie. En revanche, Patrick Drahi semble se montrer particulièrement généreux vis-à-vis de ses principaux collaborateurs. »

Lire l'intégralité de l'article du Point

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer : la ministre de la Santé promet de mieux rembourser les perruques Alors que c’est une promesse qui n’est pa… https://t.co/nq91jQqhJJ
VA Press : Sommes-nous manipulés par Greenpeace ? https://t.co/sb3EzWqiGS via @wordpressdotcom
VA Press : La rémunération par les pourboires remise en question aux Etats-Unis Les discussions autour du service non compris… https://t.co/byKB26Edj1
VA Press : Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikk… https://t.co/e9ysWRnaQc
VA Press : Les diagnostics de maladie de Lyme augmentent et c'est une bonne nouvelle Les médecins généralistes ont détecté plu… https://t.co/sxlVQles06