Carnets du Business


           

Altice est intéressée par le rachat de Bouygues Telecom




Vendredi 21 Novembre 2014


Alors que l’on parlait surtout d’un rapprochement entre Iliad et Bouygues, la maison-mère de Numéricable, Altice, s’est déclarée intéressée par la société. Alors que le groupe multinational n’a pas encore finalisé la reprise de SFR, il ne cache pas son appétit pour un secteur français en révolution.



Altice est intéressée par le rachat de Bouygues Telecom
L’avenir de Bouygues Telecom est incertain. Alors que l’on entendait surtout parler de la société Iliad comme éventuel repreneur de l’opérateur, Altice, maison-mère de Numéricable vient d’entrer officiellement dans le jeu. « Nous nous considérons comme les acheteurs naturels de Bouygues Telecom » a déclaré sans détour le directeur général du groupe Altice, Dexter Goei.
 
« Nous sommes très concentrés sur la finalisation de l'offre sur SFR pour le moment... Elle se termine le jeudi. Si le vendredi nous recevons un appel de Bouygues, pourquoi pas? Je serais surpris s'il n'y avait pas un effort en 2015 pour y parvenir » a-t-il continué à l’occasion d’une conférence à Barcelone.

Plus de la moitié des parts de marché

« Ce vendredi matin et malgré les rumeurs de rapprochement, les analystes se montrent prudents, rappelant que le nouvel ensemble serait sans aucun doute confronté à des problèmes de concurrence. Le CM-CIC Securities note en effet qu'il détiendrait environ 50% de parts de marché dans le mobile » nuance le site Boursier.com . Par ailleurs, continue le site, « Le broker évoque par ailleurs la question sociale : après l'intégration des 14.000 salariés de SFR, Altice devrait faire de même avec les 8.000 employés de Bouygues pour limiter "la casse sociale". Enfin, CM-CIC Securities rappelle qu'Altice est déjà endetté à un niveau élevé. »

« Altice, groupe du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, avait emporté SFR en avril à l'issue justement d'une bataille contre Bouygues, en offrant à Vivendi 13,5 milliards d'euros en numéraire, ainsi qu'un complément éventuel de prix de 750 millions d'euros. Le groupe en cours de constitution "Numericable-SFR" s'est fixé pour objectif de devenir le "numéro un du très haut débit convergent", c'est-à-dire aussi bien pour les communications fixes que le mobile » rappelle Les Echos   en s’appuyant sur les informations de l’Agence France presse.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche





L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer : la ministre de la Santé promet de mieux rembourser les perruques Alors que c’est une promesse qui n’est pa… https://t.co/nq91jQqhJJ
VA Press : Sommes-nous manipulés par Greenpeace ? https://t.co/sb3EzWqiGS via @wordpressdotcom
VA Press : La rémunération par les pourboires remise en question aux Etats-Unis Les discussions autour du service non compris… https://t.co/byKB26Edj1
VA Press : Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikk… https://t.co/e9ysWRnaQc
VA Press : Les diagnostics de maladie de Lyme augmentent et c'est une bonne nouvelle Les médecins généralistes ont détecté plu… https://t.co/sxlVQles06