Carnets du Business


           
Louis Bernard
Louis Bernard est le fondateur de Layer Cake, un cabinet de formation spécialisé dans les... En savoir plus sur cet auteur

Apprentissage vs enseignement : pourquoi il faut tout renverser




Mardi 24 Juillet 2012


Le savoir-faire contre la connaissance ? Le débat est aussi vieux que le monde de l’éducation. Et pourtant il n’est pas prêt de s’éteindre.



Pays : France. Public concerné : jeunes. Résumons : l’apprentissage est mal vu. Déjà, il est réservé aux manuels (pouah !) alors que les élèves des filières générales puis universitaires ont droit au très glorieux enseignement. Ingurgiter moult connaissances est plus utile que d’acquérir des réflexes, des comportements, ou des méthodes de travail. C’est traditionnel, vous comprenez ?
 
Problème : la tradition est aussi le refuge de ceux qui n’ont pas d’avenir. Les partisans d’un enseignement rigoureux et inamovible semblent oublier que la vie entière, à commencer par la socialisation, est un processus d’apprentissage. La suite ne déroge pas à la règle. Comment préparer des étudiants en gestion en crise sans simuler une crise ? Comment former du personnel médical sans les faire consulter des patients ? Comment demander à un avocat d’entrer en cours sans exercice de rhétorique ?
 
Oui, l’enseignement est important car il est la base de l’action. Mais s’y arrêter revient à faire la moitié du travail en proclament fièrement que la formation est achevée. Il est temps d’instaurer plus de pratique et moins de théorique. Car on ne saurait trop le dire : on n’a jamais appris à faire du vélo dans un livre. 




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter