Carnets du Business


           

Areva : l’EPR finlandais va enfin recevoir son permis d’exploitation




Mardi 26 Février 2019


Après des années de retard et d’imprévus, le réacteur EPR Olkiluoto 3 est sur le point de recevoir un permis d’exploitation. Dès lors qu’un dernier problème de sécurité sera réglé, le réacteur conçu par Areva pourra entrer en exploitation en 2020, soit une décennie de retard.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Retardé évidemment mais toujours d’actualité. Areva sauve les meubles dans le dossier finlandais qui a beaucoup coûté en termes de réputation au groupe nucléaire. «  Le réacteur EPR Olkiluoto 3 devrait recevoir un permis d'exploitation mais un problème de sécurité doit y être réglé avant qu'il ne soit autorisé à charger du combustible, a annoncé lundi le régulateur nucléaire finlandais. Ce réacteur EPR de troisième génération de 1,6 gigawatt construit par Areva, qui s'appelle aujourd'hui Orano, doit normalement commencer à produire de l'électricité en janvier 2020 après un retard d'une dizaine d'années » explique Reuters .

Aujourd’hui, l’urgence est de voir le réacteur entrer en activité pour que le groupe démontre enfin sa capacité à le mettre en état de fonctionnement. D’autant que l’opération s’avère moins rentable que prévu. « Il y a un près d'un an, Areva est arrivé à un accord avec Teollisuuden Voima Oyj (TVO) qui prévoit 450 millions d'euros de dédommagements en faveur de l'électricien finlandais pour le retard accumulé sur le chantier du réacteur EPR d'Olkiluoto 3 » rappelle l’agence de presse.

Le régulateur finlandais STUK assure que la centrale répond aux normes de sécurité du pays et assure qu’il restera vigilant sur la conduite des opérations : « STUK étudiera les plans de la solution choisie par (TVO), supervisera les travaux et vérifiera avant le chargement du combustible que les travaux de modification ont été effectués et que l'opérabilité de la solution a été testée. »

Jusqu’ici, d’après les informations de Reuters, des anomalies ont été enregistrées dans le circuit primaire du réacteur. Des vibrations trop importantes ont été enregistrées mais l’opérateur local assure que ce problème sera rapidement réglé. Une fois ce dernier détail réglé, il ne devrait plus y avoir d’obstacle pour la mise en route de l’EPR.

Joseph Martin

Dans cet article : Areva, EPR, Finlande, Reuters



Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA_Press : Mozambique, les effets de la disparition des grands carnivores https://t.co/Q35kGxerdi #développementdurable… https://t.co/ECmY9b54uz
Vendredi 15 Mars - 14:46
VA_Press : Le glyphosate pourrait être aussi un perturbateur endocrinien https://t.co/BCErlnkSu8 #glyphosate #LeMonde… https://t.co/XpYauPo05z
Vendredi 15 Mars - 14:45
VA_Press : Jean-Eric Branaa, auteur de "Et s'il gagnait encore ?" : «Beto O'Rourke peut-il faire tomber Donald Trump?»… https://t.co/CSs5XqEw93
Vendredi 15 Mars - 10:20
VA_Press : "Les Pachtouns, un grand peuple sans pays" du général Alain Lamballe sur Radio Courtoisie https://t.co/y13cnkOE55… https://t.co/7h7xFrLVDr
Vendredi 15 Mars - 10:18
VA_Press : Renault-Nissan-Mitsubishi, après Ghosn rien ne sera plus comme avant https://t.co/37Gb9p1SYc #Communique #Ghosn… https://t.co/SLqWlvzGYN
Vendredi 15 Mars - 10:15