Carnets du Business


           

Areva ouvre la porte à une alliance avec un partenaire chinois




Lundi 3 Août 2015


Dans un entretien au JDD, le patron d’Areva Philippe Varin a fait savoir qu’il envisageait une alliance. L’ancien patron de PSA pourrait alors se tourner vers un investisseur asiatique comme ce fut le cas pour le constructeur automobile. L’Etat serait favorable à une opération de ce type.



En quête de restructuration Areva multiplie les approches pour se relancer sur le marché mondial de l’énergie. A quelques jours de l’annonce d’un protocole d’accord avec EDF, le patron du groupe, Philippe Varin, a ouvert quelques portes lors d’un entretien avec Le Journal du Dimanche (JDD). Le patron a ainsi estimé que c’était le moment pour la société de nouer des annonces « car elle est en croissance et a besoin de technologies. »
 
Ces mots dans a bouche de l’ancien patron de PSA Peugeot Citroën prennent un sens particulier. Pour rappel, c’est lui qui était à la tête du constructeur lors de l’entrée du groupe chinois Dongfeng dans le capital. En effet, explique une dépêche de l’Agence France presse, malgré l’accord avec EDF, « le groupe détenu à 87 % par l'État français (directement et indirectement) a chiffré ses besoins de financement à 7 milliards d'euros d'ici à 2017 et il lui reste donc environ 3,4 milliards d'euros à trouver. » Un investisseur de taille serait donc évidemment le bienvenue.

Après les opérations d’EDF et de l’Etat

« Le gouvernement s'est engagé à renflouer le groupe, mais refuse d'avancer un montant avant l'automne en attendant qu'Areva lui présente un nouveau plan de marche. Or, selon le JDD , le gouvernement ne serait prêt à apporter à Areva que deux milliards d'euros l'an prochain et Bercy, soucieux de limiter la facture pour l'Etat, est favorable à ce que le groupe aille chercher le reste auprès de partenaires chinois » continue la dépêche.

Le magazine du dimanche explique ainsi que « La recapitalisation pourrait se faire en deux temps : une opération menée par l'Etat l'an prochain, puis l'entrée des Chinois plus tard. Certains misent après l'élection présidentielle de 2017. Dans tous les cas, les négociations prendront du temps ».

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt