Carnets du Business


           

Attractivité, la France recule par rapport à l’Allemagne et la Grande-Bretagne




Mardi 27 Mai 2014


La France peine à suivre la Grande-Bretagne qui reste en tête en Europe en terme d’implantation de sociétés étrangères. La France, longtemps deuxième, est descendue à la troisième place derrière l’Allemagne. En 2013, seuls 19 projets de pays émergents destinés à la France.



Attractivité, la France recule par rapport à l’Allemagne et la Grande-Bretagne
Le quotidien Le Monde publie une enquête très révélatrice de la baisse d’attractivité de la France par rapport à ses concurrents traditionnels que sont la Grande-Bretagne et l’Allemagne. « Jusqu'en 2010, la France était le deuxième pays européen en termes d'implantations étrangères. Aujourd'hui, le Royaume-Uni poursuit sa course en tête, notamment grâce aux investisseurs américains et indiens. Mais l'Allemagne le suit de près » relève le quotidien.

Mardi 27 mai, le groupe de conseil Ernest &Young publie les chiffres des implantations étrangères en Europe. Ils montrent que les pays émergents investissent massivement sur le vieux continent et que les résultats sur l’économie et l’emploi devraient rapidement se faire ressentir.

Alors que l’Allemagne a réussi à faire doubler le nombre d’implantations étrangères entre 2004-2008 et 2009-2013, la France s’éloigne de plus en plus de ces rivaux. Les pays émergents ne sont pas convaincus par la situation économique de la France, seule la Chine, qui investit massivement dans beaucoup de pays, continue à financer quelques projets. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 2013 la France accueille 19 projets contre 107 en Allemagne et 87 au Royaume-Uni.

Pays émergents, priorité française

Le président de la République, François Hollande et le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg, ont souligné à plusieurs reprises qu’il fallait rendre la France attractive aux investissements des pays émergents. François Hollande avait même en février qualifié cet objectif de « premier défi ».

Dans le domaine de l’attractivité, l’image et la perception de la réalité du pays sont cruciales. La France, en plus d’une fiscalité lourde, renvoie une image de société troublée par des confits sociaux et une complexification croissante de la législation. Le Monde donne l’exemple d’une entreprise étrangère dont le nom n'est pas précisé qui voulait s’implanter en France. Finalement, « pour desservir le marché tricolore, le groupe a préféré ouvrir des centres logistiques dans plusieurs pays frontaliers. »

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer de la peau : les parents protègent bien leurs enfants mais s'oublient Le gendarme français de la concurrence… https://t.co/AHTkJW3sck
VA Press : Le droit de vote restera garanti pour les personnes handicapées Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des person… https://t.co/Iy6mrHQ4oz
VA Press : Oui, rappelons-le, le Paracétamol peut être dangereux pour la santé Le triste fait-divers de Naomi Musenga qui est… https://t.co/ipufb8Mrlq
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/I4qIoo1swL