< head > < /head >
Carnets du Business


           

Au quatrième trimestre, une croissance qui chute




Jeudi 17 Décembre 2015


A cause des attentats qui se sont déroulés à Paris le 13 novembre dernier, la croissance française devrait baisser au quatrième trimestre. Néanmoins, elle connaitra un nouveau rebond au premier semestre 2016.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
La croissance de la France devrait baisser au quatrième trimestre, mais connaitra un nouvel élan début 2016, ce qui permettra au chômage de refluer légèrement, selon les prévisions de l'INSEE publiées jeudi.
 
Un article en ligne du journal Le Point, d’après une dépêche AFP, explique que « dans sa dernière note de conjoncture, l'Institut national des statistiques et des études économiques table désormais sur une hausse du Produit intérieur brut (PIB) de 0,2% au quatrième trimestre, contre 0,4% prévu jusqu'alors, en ralentissement après le +0,3% du troisième trimestre. »
 

« Aucun impact sur la prévision de croissance pour l’ensemble de l’année »

L’article explique que « la révision à la baisse pour le quatrième trimestre n'aura toutefois aucun impact sur la prévision de croissance pour l'ensemble de l'année, estimée par l'Insee à 1,1%, un "niveau inédit depuis quatre ans" mais qui reste inférieur à celui de la zone euro (1,5%). »
 
Il ajoute que selon l’INSEE, « le gouvernement table lui aussi sur une croissance de 1,1% en 2015 », ajoutant que « parmi les facteurs ayant amené l'institut de statistiques à réviser son pronostic pour le quatrième trimestre figure l'impact des attentats du 13 novembre à Paris. »
 
Par conséquent ajoute l’article, « leurs effets sur l'économie - et essentiellement dans les services d'hébergement-restauration, de loisirs et de transport - sont chiffrés par l'Insee à 0,1 point de PIB au quatrième trimestre. » Le Point précise que « l'indicateur de climat des affaires a d'ailleurs légèrement fléchi en décembre, plombé par les secteurs des services et du commerce de détail. »

Le ministre des Finances Michel Sapin a déclaré à l’Agence France Presse : « Les attentats devraient avoir un impact temporaire sur l'activité, limité à certains secteurs : les Français n'ont pas baissé les bras. C'est une bonne nouvelle. »

Lire l’intégralité de l’article du Point ici.
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Dépression post-partum : le poids de la douleur Une étude fait le lien entre la douleur ressentie après l’accouchem… https://t.co/iK5FckAfPI
VA Press : Mieux manger c’est lutter contre la dépression Une étude de l’Inserm et de chercheurs de l’université de Montpellie… https://t.co/sqWgiisv3J
VA Press : Le Français progresse en chiffre mais pas en proportion 300 millions de personnes parlent français dans le monde, c… https://t.co/6eDrz0AZML
VA Press : Cancer du sein : les astuces pour éviter la prise de poids Le cancer du sein est une épreuve suffisamment compliqué… https://t.co/mwWbgihhIh
VA Press : Une application utilise l’espace pour diminuer le nombre d’accidents de voitures Quatre associés du Sud de la Franc… https://t.co/mww2SKUGR6