Carnets du Business


           

Au quatrième trimestre, une croissance qui chute




Jeudi 17 Décembre 2015


A cause des attentats qui se sont déroulés à Paris le 13 novembre dernier, la croissance française devrait baisser au quatrième trimestre. Néanmoins, elle connaitra un nouveau rebond au premier semestre 2016.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
La croissance de la France devrait baisser au quatrième trimestre, mais connaitra un nouvel élan début 2016, ce qui permettra au chômage de refluer légèrement, selon les prévisions de l'INSEE publiées jeudi.
 
Un article en ligne du journal Le Point, d’après une dépêche AFP, explique que « dans sa dernière note de conjoncture, l'Institut national des statistiques et des études économiques table désormais sur une hausse du Produit intérieur brut (PIB) de 0,2% au quatrième trimestre, contre 0,4% prévu jusqu'alors, en ralentissement après le +0,3% du troisième trimestre. »
 

« Aucun impact sur la prévision de croissance pour l’ensemble de l’année »

L’article explique que « la révision à la baisse pour le quatrième trimestre n'aura toutefois aucun impact sur la prévision de croissance pour l'ensemble de l'année, estimée par l'Insee à 1,1%, un "niveau inédit depuis quatre ans" mais qui reste inférieur à celui de la zone euro (1,5%). »
 
Il ajoute que selon l’INSEE, « le gouvernement table lui aussi sur une croissance de 1,1% en 2015 », ajoutant que « parmi les facteurs ayant amené l'institut de statistiques à réviser son pronostic pour le quatrième trimestre figure l'impact des attentats du 13 novembre à Paris. »
 
Par conséquent ajoute l’article, « leurs effets sur l'économie - et essentiellement dans les services d'hébergement-restauration, de loisirs et de transport - sont chiffrés par l'Insee à 0,1 point de PIB au quatrième trimestre. » Le Point précise que « l'indicateur de climat des affaires a d'ailleurs légèrement fléchi en décembre, plombé par les secteurs des services et du commerce de détail. »

Le ministre des Finances Michel Sapin a déclaré à l’Agence France Presse : « Les attentats devraient avoir un impact temporaire sur l'activité, limité à certains secteurs : les Français n'ont pas baissé les bras. C'est une bonne nouvelle. »

Lire l’intégralité de l’article du Point ici.
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Alimentation : Zoom sur le plaisir alimentaire des enfants Les chercheurs de l'Inra ont montré que les enfants asso… https://t.co/Z7BWi9iRr1
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB