Carnets du Business


           

Bernard Arnault, troisième fortune du monde




Mercredi 26 Juin 2019


Le patron français de LVMH est la troisième personne de l’histoire à avoir dépassé la barre symbolique des 100 milliards de dollars de fortune. Une situation rendue possible par une progression de l’action de son groupe.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Le club très privé des milliardaires en centaine de milliards de dollars a un troisième membre. Après Jeff Bezos de Amazon et Bill Gates de Microsoft, c’est le tour du Français Bernard Arnault. D’après l’index des fortunes publié par l’agence Bloomberg. « Le PDG de LVMH est entré dans ce petit club à la clôture de la séance de la Bourse de Paris au cours de laquelle l’action du numéro un mondial du luxe – dont le groupe familial Arnault détient 47,2 % du capital – a gagné 2,9 %, atteignant le niveau record de 368,80 euros. En un an, la fortune de M. Arnault a progressé de 32 milliards de dollars, soit le plus fort gain constaté parmi les 500 milliardaires dont, chaque année, l’agence Bloomberg estime le patrimoine grâce à leurs actifs boursiers » résume Le Monde .

En un an, son groupe de luxe qui rassemble soixante-dix marque de renom a battu tous les records. L’action a augmenté de 43% notamment grâce à des tours de force comme la consolidation de Christian Dior un an seulement après son rachat pour 6,5 milliards d’euros. « Fin janvier, le géant du luxe avait dévoilé un chiffre d’affaires de 46,8 milliards d’euros, en hausse de 10 % par rapport à 2017. Sa rentabilité opérationnelle avait alors atteint 21,4 %, contre 19,5 % un an plus tôt » continue le quotidien qui rappelle en même temps que Bernard Arnault a aussi renforcé sa présence au sein du capital. Une conjonction qui le catapulte logiquement au troisième rang mondial avec 100,4 milliards de dollars de patrimoine, derrière Bill Gates (105,5 milliards de dollars) et Jeff Bezos (118,5 milliards de dollars) mais loin devant Picsou dont la fortune a été estimée à 45 milliards de dollars par le magazine Forbes. Et qui confire aussi largement sa place de première fortune française, très loin devant les familles propriétaires de Chanel, Hermès ou L’Oréal.

Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter