Carnets du Business


           

Casino compte rebondir en 2015




Mercredi 18 Février 2015


Le groupe Casino espère que la politique de baisse des prix portera ses fruits courant 2015. Ce rebond est fortement attendu pour le groupe qui a vu son résultat opérationnel courant en France baisser de 2,5% en 2014. Les résultats généraux sont portés par les chiffres l’international et les possibilités de l’e-commerce.



Casino compte rebondir en 2015
Le secteur de la distribution a connu une petite révolution 2014 avec une pression particulièrement importante de la concurrence en cette période de consommation ralentie. Depuis 2012, comme ses concurrents directs, Casino avait donc décidé de mettre en place une vaste opération de baisse des prix.

En voulant suivre la tendance le groupe a été surpris par les conséquences sur ses résultats : « le distributeur stéphanois, qui avait au fil de l'année révisé en baisse ses prévisions de résultat pour cause de recul des ventes de ses enseignes alimentaires (hypermarchés Géant, supermarchés Casino et discount de proximité Franprix-Leader Price), a vu son résultat opérationnel courant reculer de 2,5% à 2,23 milliards d'euros en 2014, toutefois légèrement au-dessus de ses dernières anticipations » décrypte l’Agence de presse Reuters.

Cité par l’agence de presse, Jean-Charles Naouri explique que « en 2014, les baisses de prix décidées en France ont permis de repositionner les enseignes discount du groupe. »

Réajustement terminé, place aux bénéfices

« Cette démarche de réajustement tarifaire est désormais achevée. Le trafic et les volumes sont positifs depuis le quatrième trimestre 2014 » explique plus loin dans cette même dépêche Reuters.
Après la saignée, place aux résultats en somme. Le groupe espère que la faible tendance positive enregistrée fin 2014 se confirmera par la suite. La suite s’avère pourtant compliquée puisque si l’on regarde les chiffres de la concurrence, Casino n’est pas uniquement victime du ralentissement du secteur de la grande distribution. En effet, en 2014 le groupe Carrefour a lui vu ses ventes progresser en France.

En revanche, le groupe s’est voulu se montrer optimiste en mettant en avant deux leviers de croissance : l’internet et l’international. A l’international, le président du groupe a rappelé l’importance stratégique de l’Amérique du Sud et notamment le Brésil : le continent un tiers de ses ventes et a connu une croissance de 11%.

Joseph Martin

Dans cet article : baisse, casino, croissance, entreprise, France




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL
VA Press : Suicide devant les caméras en pleine audience, mystère sur l’origine du poison Le Tribunal pénal international pour… https://t.co/TnFo5KKyUa