Carnets du Business


           

Chine, le mythe de l’Eldorado de la délocaliation s’estompe




Jeudi 4 Août 2016


Dans un article intéressant le magazine Challenges montre que l’intérêt de la Chine pour les entreprises tend à s’estomper. Avec des problèmes récurrents de concurrence déloyale sur place, de corruption, des couts de production en hausse, le pays n’est plus la destination naturelle des entreprises qui se délocalisent.



ILD
ILD
« Qu’est-ce qui relie le portail américain Yahoo! au réseau social professionnel Viadeo ? A priori rien, si ce n’est - petit détail - que tous deux ont récemment décidé, pour raisons économiques et stratégiques, de tourner le dos à la Chine. Le premier en mars 2015, licenciant au passage 350 personnes de son ancien centre R&D de Pékin ; le second en décembre, après dix ans de présence commerciale » commence un article du magazine Challenges.

Plus que de simples anecdotes, le magazine spécialisé y voit un symbole d’une nouvelle donne, d’un changement de situation qui fait que les entreprises internationales sont de moins en moins enthousiastes à l’idée de s’installer en Chine.

Les raisons d’un désamour

D’après une enquête commandée par la Chambre européenne de commerce de Pékin, citée par l’article, 56% des entreprises interrogées affirment qu’il est devenu difficile de faire des affaires dans le pays. Parmi les raisons invoquées, la concurrence déloyale avec les acteurs locaux, la corruption sont très souvent cités. Ces facteurs conjugués à une situation économique très différente d’il y a à peine dix ans – les couts de productions ont triplé sur cette période – contribuent à un désamour généralisé pour le pays.

Alors que près de la moitié des entreprises présentent affirment vouloir faire baisser en puissance leurs activités chinoises, le pays garde tout de même une avance certaine. « La deuxième économie du globe reste malgré tout en tête du classement mondial des pays destinataires de flux d’investissements directs, avec plus de 126 milliards de dollars en 2015. Et affiche des perspectives de croissance à deux chiffres sur des secteurs stratégiques à Pékin, comme l’énergie renouvelable ou le numérique » nuance l’article.

Lire ici en intégralité l’analyse de Challenges

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE







2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Sommes-nous manipulés par Greenpeace ? https://t.co/sb3EzWqiGS via @wordpressdotcom
VA Press : La rémunération par les pourboires remise en question aux Etats-Unis Les discussions autour du service non compris… https://t.co/byKB26Edj1
VA Press : Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikk… https://t.co/e9ysWRnaQc
VA Press : Les diagnostics de maladie de Lyme augmentent et c'est une bonne nouvelle Les médecins généralistes ont détecté plu… https://t.co/sxlVQles06
VA Press : Quand Jay-Z et Beyoncé privatisaient le Louvres Les deux stars américaines viennent de révéler le clip de leur albu… https://t.co/DoSUR3H3v7