Carnets du Business


           

Conforama va bien engager un plan social de choc




Mercredi 3 Juillet 2019


Après avoir laissé planer le doute sur des suppressions de postes, Conforama lance finalement un vaste plan social. 1 900 postes sont concernés sur les 9 200 que compte l’entreprise en France. Le plan de financement de 300 millions d’euros annoncés n’est finalement pas suffisant pour remettre la chaine de magasins sur les rails.



DR
DR
La méthode de choc a été retenue. La direction de Conforama a annoncé en début de semaine qu’un plan social important allait être lancé. Mettant ainsi un terme à des mois de doutes sur l’avenir de la chaine de magasins. En mars dernier, la direction avait assuré qu’aucun plan social n’était envisagé. Mais entretemps une nouvelle direction a été nommée et la stratégie semble avoir évolué. « Mais ce lundi, la direction de Conforama (le 12 avril, le PDG de l'enseigne a été remplacé par un duo de spécialistes de redressement d'entreprise) a annoncé aux organisations syndicales, individuellement, la fermeture de 32 magasins en France, dont 10 en Ile-de-France. Les noms des magasins seront donnés ce mardi lors d'un Comité central extraordinaire (CCE) au siège du groupe à Lognes (Seine-et-Marne) » résume Le Parisien -Aujourd’hui en France .

Le quotidien a recueilli les impressions des représentants syndicaux à la sortie de cette réunion. Ces derniers se sont montrés surpris et démunis face à cette annonce alors qu’aux dernières nouvelles ils étaient persuadés qu’un plan de financement de 300 millions d’euros les protégeait des suppressions de postes. Une impression vite démentie : « 1 900 postes seraient concernés sur les 9 200 salariés que compte le groupe en France. Dans un communiqué envoyé dans la soirée, FO détaille ces suppressions de postes : 1 050 dans les magasins visés, 600 au sein des 164 magasins restants, 124 au siège social et 26 postes au service après-vente. En outre, les 10 magasins Maison Dépôt, soit 100 emplois, seront fermés. Ce plan sera mis en œuvre entre mars et septembre 2020. » Les fermetures sont annoncées pour le mois de mars 2020 tandis que le prochain comité central d’entreprise est prévu pour le 11 juillet.

Joseph Martin




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook










2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter