Carnets du Business


           

Cosmétique : The Body Shop risque un redressement judiciaire




Lundi 12 Février 2024


La marque britannique de cosmétiques The Body Shop se trouve à un tournant critique de son histoire, confrontée à la perspective d'un redressement judiciaire au Royaume-Uni. Cette situation alarmante menace de nombreuses boutiques et emplois.



The Body Shop : 200 magasins menacés au Royaume-Uni

Fondée en 1976 à Brighton par Anita Roddick, The Body Shop s'est imposée comme une marque pionnière dans l'industrie de la beauté, avec un engagement fort envers l'éthique environnementale et le refus de tester ses produits sur les animaux. Connue pour ses produits de bain, de corps, de soins de la peau, de parfums et de maquillage à base d'ingrédients naturels, l'entreprise a su bâtir une réputation solide sur 89 marchés mondiaux. Son siège social, basé à Londres, coordonne les opérations d'environ 7.000 employés à travers le monde.

Cependant, malgré son héritage et sa présence internationale, The Body Shop fait face à des difficultés financières majeures au Royaume-Uni, où elle compte environ 200 magasins au Royaume-Uni. Des rapports indiquent que l'entreprise se prépare à entrer en redressement judiciaire, une procédure qui, bien qu'affectant ses opérations britanniques, ne devrait pas impacter son réseau mondial. Cette décision intervient après que la marque a été vendue fin 2023 par Natura Cosmeticos, son propriétaire brésilien, au fonds d'investissement allemand Aurelius pour un montant significativement inférieur au milliard d'euros payé en 2017 lors de son acquisition auprès de L'Oréal.

The Body Shop mise sur un spécialiste en restructuration

The Body Shop a indiqué qu'un spécialiste en restructuration allait prochainement être nommé. Sa mission principale consistera à évaluer en profondeur la situation financière de l'entreprise et à identifier les mesures correctives nécessaires pour stabiliser ses opérations au Royaume-Uni. Cela inclut la recherche de solutions pour réduire les coûts, optimiser les performances des magasins et renégocier les dettes, tout en préservant autant que possible les emplois menacés par le redressement judiciaire.

Une partie importante de son travail consistera également à évaluer le réseau de magasins de The Body Shop au Royaume-Uni, pour déterminer quels emplacements peuvent être sauvés de la fermeture et quels sont ceux qui pourraient malheureusement devoir être cédés.

Axelle Ker




Recherche

Rejoignez-nous
Twitter
Rss
Facebook

L'actualité de la RSE









2ème édition, revue et augmentée