Carnets du Business


           

Déficit public, la France doit faire plus




Vendredi 6 Février 2015


La Commission européenne demande à Pairs de faire plus pour agir sur son déficit public. Peu importe les perspectives économiques pour l’année 2015, si la France ne s’engage pas plus, des sanctions pourraient être imposées.



Déficit public, la France doit faire plus
« La France doit encore fournir des efforts pour réduire son déficit public car le compte n'y est pas, selon la Commission européenne, même si Paris va pouvoir tabler cette année sur une légère embellie économique » résume une dépêche de l’AFP. Pour la Commission, l’effort de réduction 0,3% pour 2015 prévu par la France n’est pas suffisant puisque que les institutions européennes exigent un minimum de 0,5%. Paris est d’autant plus sous pression que des délais aux sanctions prévues ont été négociés. Le message est donc clair, il faut se plier aux règles.
 
Ironie de la situation, cet avertissement a été transmis le nouveau commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, lui qui était ministre de l’Economie l’an passé… « Il y a "un effort à fournir", a-t-il exhorté, car c'est "autour de cela et des réformes structurelles qui restent à approfondir et développer dans le temps que nous allons continuer à discuter" avec les autorités françaises » rapporte l’Agence de presse.

La France « respectera ses engagements »

La réponse de la France n’a pas tardé. « Nous sommes dans un dialogue de très grande qualité avec la Commission, comme il se doit, mais nous, nous tenons nos objectifs et de croissance et de réduction des déficits » a affirmé Manuel Valls.
« S'agissant du déficit structurel prévu en 2015, le gouvernement s'est engagé à une diminution de 0,5% et s'y tiendra » affirme de son côté le ministre de l’Economie Michel Sapin dans un communiqué.
 
En termes de croissance, la situation devrait être meilleure qu’initialement prévue. « La nouvelle prévision est désormais conforme à celle du ministère français des Finances. La Commission a aussi revu à la hausse sa prévision de croissance pour 2016, à 1,8% contre 1,5% précédemment. Pour les deux années, la croissance française sera fondée sur un de ses leviers traditionnels : la consommation des ménages » continue la dépêche de l’AFP.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer de la peau : les parents protègent bien leurs enfants mais s'oublient Le gendarme français de la concurrence… https://t.co/AHTkJW3sck
VA Press : Le droit de vote restera garanti pour les personnes handicapées Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des person… https://t.co/Iy6mrHQ4oz
VA Press : Oui, rappelons-le, le Paracétamol peut être dangereux pour la santé Le triste fait-divers de Naomi Musenga qui est… https://t.co/ipufb8Mrlq
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/I4qIoo1swL