Carnets du Business


           

Des entreprises françaises fortement taxées




Vendredi 20 Novembre 2015


Le taux d’imposition des entreprises françaises de taille moyenne serait parmi le plus élevé d'Europe.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Les entreprises françaises seraient les plus taxées d’Europe, se situant à l'avant-dernier rang devant l'Italie.

Un article en ligne du journal Le Figaro explique ce que représente ce taux d'imposition sur les entreprises de taille moyenne de 62,7% de leur résultat commercial en 2014.
 

Une pression fiscale très élevée

L’article précise que ce chiffre apparaît dans « une étude du cabinet PWC et de la Banque mondiale » et que « ce niveau a toutefois baissé grâce à la mise en place du CICE. »

Il ajoute que « même si la situation s'est améliorée grâce à la mise en place du Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), la pression fiscale sur les entreprises de taille moyenne est restée très élevée l'an dernier. »

En effet,  « la France, qui affichait le taux le plus élevé en Europe en 2013, se situe désormais au deuxième rang -derrière l'Italie- des pays qui taxent le plus les professionnels. Ce taux s'établissait à 62,7% en 2014, selon une étude du cabinet PWC et de la Banque Mondiale, en baisse de 4 points grâce à la mise en place du CICE. » Par conséquent, « la France se situe largement au-dessus de la moyenne européenne (40,6%). »

Philippe Durand, avocat associé chez PwC Société d'avocats explique : «Cette baisse est principalement imputable à celle des prélèvements sur les bénéfices qui, grâce aux premiers effets du CICE, est aujourd'hui l'une des plus faibles d'Europe», ajoutant que cela est du entre autres aux « autres prélèvements fiscaux et sociaux qui, pour la plupart, constituent des charges déductibles des bénéfices». L’article du Figaro ajoute que « l'étude évalue cette taxation des bénéfices des sociétés de taille moyenne à seulement… 0,5% dans l'Hexagone. »

Cependant, l’article précise que «concernant les prélèvements assis sur les salaires, la France conserve sa dernière place européenne, puisque ces prélèvements représentent 85% du taux d'imposition total moyen des sociétés de dimension moyenne. Les allégements de charges prévus dès cette année dans le cadre du pacte de responsabilité, devrait toutefois permettre de changer la donne. »

Lire l'intégralité de l'article du Figaro ici

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL
VA Press : Suicide devant les caméras en pleine audience, mystère sur l’origine du poison Le Tribunal pénal international pour… https://t.co/TnFo5KKyUa