Carnets du Business


           

Dixième anniversaire de la crise des « subprimes »




Mercredi 9 Août 2017


Il y a dix ans jour pour jour la crise financière des « subprimes » débarquait en France pour de bon avec le gel des retraits de BNP Paribas pour ses clients de trois fonds d’investissements. Une décision aux apparences d’aveu qui lançait une série d’événements préoccupants dans le domaine de la finance.



ILD
ILD
Il y a déjà une décennie, la crise des « subprimes » s’invitait en France. C’est le journal Le Monde qui rappelle sa version du jour que le 9 aout 2007 l’une des plus grosses crises financières éclatait : « Ce jour-là, BNP Paribas gèle les retraits de ses clients dans trois de ses fonds d’investissement. La banque tricolore reconnaît qu’elle ne peut plus valoriser les actifs détenus dans ces fonds, car ils ne sont plus échangeables sur les marchés. Baudouin Prot, le directeur général de BNP Paribas, avait pourtant assuré, le 1er août, que la liquidité de ses produits (la capacité à être vendus ou achetés) était « totalement assurée ». Mais, une semaine plus tard, les clients (des trésoriers d’entreprise et des grandes fortunes) ne peuvent plus revendre leurs parts et récupérer leur investissement. »

Le choix de cette date se justifie parce qu’il est en quelque sorte la première étape de reconnaissance qu’il y a une crise par un établissement français. Ceci étant dit, la crise était larvée depuis un moment avec les effets des emprunts immobiliers toxiques et à risque aux Etats-Unis. « Tout commence dans les années 2000 aux Etats-Unis. Des millions de ménages modestes y contractent des emprunts à taux variables (les subprimes), gagés sur la valeur de biens immobiliers, grâce à des sociétés de crédit peu regardantes sur la capacité de ces ménages à rembourser. Lorsque les taux d’intérêt grimpent, ces ménages sont étranglés par les dettes. Sauf qu’au même moment, les prix de l’immobilier, qui connaissent une véritable bulle, se retournent et les créditeurs ne peuvent plus se rembourser sur la revente des maisons. Et, entre-temps, les subprimes ont été transformés (titrisés) en produits financiers complexes, eux-mêmes rachetés par les banques du monde entier ; le risque se retrouve ainsi disséminé sur l’ensemble de la planète » résume le quotidien.

Lire en intégralité l’article du dossier du journal Le Monde

Joseph Martin

Dans cet article : anniversaire, crise, finance, Le Monde, subprimes




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Une équipe lilloise sur la piste d'un nouveau traitement sur l'obésité Une équipe de recherche associée à l'univers… https://t.co/Tr9W2JEpng
VA Press : Le bien-être des citoyens dépend il de l'intégration interculturelle ? Une étude révèle que les le bien-être et la… https://t.co/wMvIND9ePm
VA Press : Le prix Lucas Dolega remis au photojournaliste Narciso Contreras La Ville de Paris a remis le Prix Lucas Dolega au… https://t.co/5bXqdh8tMg
VA Press : Pub et sexisme : des marques s’engagent à arrêter les clichés Vingt-huit marques s’engagent à lutter contre les cli… https://t.co/rRCH67bDWM
VA Press : Le cinéma d'animation, un joyau charentais Angoulême a tenu la dragée haute aux premiers Emile Awards le 8 décembre… https://t.co/HnLTmhVppd