< head > < /head >
Carnets du Business


           

Electricité : Total frappe fort en achetant Direct Energie




Mercredi 18 Avril 2018


Les ambitions de Total sur le marché de l’électricité étaient publics mais un cap est franchi avec l’achat prévu de Direct Energie. En déboursant 1,4 milliard d’euros, le pétrolier s’installe en poids lourd dans le domaine.



ILD
ILD
Total était entré dans la danse mais on ne s’attendait pas à une telle audace. Seulement quelques mois après avoir lancé une offre de fourniture d’électricité pour les particuliers, le pétrolier annonce le rachat de Direct Energie, le troisième acteur français dans le domaine, derrière EDF et Engie. Les deux entreprises ont annoncé que Total allait débourser 1,4 milliard d’euros pour prendre 74% de Direct Energie. « Total lancera ensuite une offre publique obligatoire sur les actions restantes cotées en Bourse, au même prix de 42 euros par action. Un prix assez avantageux, puisqu’il valorise Direct Energie à hauteur de 12,5 fois son bénéfice 2018 avant impôt. Le conseil d’administration de Direct Energie a approuvé cette opération à l’unanimité, mardi 17 avril, et devrait recommander aux actionnaires restants de vendre leur participation. L’opération devrait être effective avant la fin de l’année 2018. Le groupe n’a pas encore décidé s’il conserverait la marque Direct Energie ou si toutes les activités allaient être intégrées sous l’étiquette Total » précise Le Monde.
 
Le quotidien de l’après-midi a récolté les commentaires du PDG de Total Patrick Pouyanné au moment de l’annonce de cette décision stratégique qui risque de chambouler le secteur. « Pour le PDG de Total, cette opération « s’inscrit dans la stratégie du groupe d’intégration sur l’ensemble de la chaîne de valeur du gaz-électricité ». M. Pouyanné a proposé à Xavier Caïtucoli, le PDG de Direct Energie, de prendre la tête du nouvel ensemble et assure qu’il n’y aura aucune destruction d’emplois. « C’est plutôt l’inverse », plaide le patron de Total, « on va plutôt créer des emplois » » lit-on.
 
En visant une activité énergétique transversale – « de la pompe à la prise » - le PDG de Total continue dans sa lancée après le rachat en 2016 du Belge Lampiris. D’après les informations du Monde les ambitions de Total ont changé d’ampleur :  « Avec cette acquisition, Total passe de 1 % à 7 % de part du marché de l’électricité. Le rachat de Direct Energie s’intègre totalement dans cette stratégie : le plus grand des fournisseurs alternatifs compte 2,7 millions de clients, qui viennent donc s’ajouter aux quelque centaines milliers de clients de Total Spring. Le groupe nouvellement constitué annonce désormais sa volonté de viser plus de 6 millions de clients en France et plus de 1 million de clients en Belgique à l’horizon 2022. »

Joseph Martin

Dans cet article : Direct Energie, Le Monde, stratégie, Total




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche





L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Dépression post-partum : le poids de la douleur Une étude fait le lien entre la douleur ressentie après l’accouchem… https://t.co/iK5FckAfPI
VA Press : Mieux manger c’est lutter contre la dépression Une étude de l’Inserm et de chercheurs de l’université de Montpellie… https://t.co/sqWgiisv3J
VA Press : Le Français progresse en chiffre mais pas en proportion 300 millions de personnes parlent français dans le monde, c… https://t.co/6eDrz0AZML
VA Press : Cancer du sein : les astuces pour éviter la prise de poids Le cancer du sein est une épreuve suffisamment compliqué… https://t.co/mwWbgihhIh
VA Press : Une application utilise l’espace pour diminuer le nombre d’accidents de voitures Quatre associés du Sud de la Franc… https://t.co/mww2SKUGR6