< head > < /head >
Carnets du Business


           

Elon Musk dans le viseur du gendarme boursier pour un Tweet apocalyptique




Vendredi 28 Septembre 2018


La Securities exchange commission (SEC) a ouvert une enquête et déposé plainte pour fraude l’encontre du milliardaire Elon Musk. Celui-ci avait publié des tweets annonçant qu’il allait retirer Tesla de la côte, faisant grimper le cours de l’entreprise. Le gendarme boursier estime que les messages étaient mensongers et manipulateurs et demande une amende et une interdiction de diriger une entreprise.



Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les enjeux sont graves. La Securities exchange commission (SEC) demande à la justice une sanction exemplaire contre Elon Musk après des tweets qui ont agité la bourse début aout. « Le premier tweet était médusant : « J’envisage de retirer Tesla de la cote au prix de 420 dollars. Le financement est assuré », écrivait M. Musk. Une information déroutante, qui valorisait Tesla 70 milliards de dollars, nécessitait un financement record pour une telle opération de sortie de la cote. Pis, M. Musk a persisté, précisant dans d’autres tweets que « le soutien des investisseurs est confirmé. La seule raison pour laquelle ce n’est pas certain, c’est que cela dépend du vote des actionnaires ». Et pour les petits actionnaires, M. Musk assurait qu’il avait un dispositif pour leur permettre de rester propriétaires de l’entreprise « grâce à un fond dédié à cet effet » » résume Le Monde .

Le gendarme de la bourse estime que ces messages étaient mensongers et manipulateurs. Ce qui est certain, c’est que ces quelques mots ont suffit pour faire exploser le titre Tesla. Une sortie que les responsables du SEC estiment irresponsables. Ils demandent à la justice qu’il soit sanctionné par une amende et une interdiction de diriger une entreprise. « La sortie de M. Musk a eu lieu alors qu’un fond d’investissement saoudien avait pris 5 % du capital de Tesla. L’idée d’une sortie de la Bourse, huit ans après la première cotation de Tesla, visait à s’affranchir de la pression des investisseurs qui vendent le titre à découvert. Mais techniquement, elle semblait irréaliste. Les opérations de sortie de Bourse ont en général lieu par endettement, mais Tesla, qui ne fait pas de profit, est incapable de dégager les liquidités nécessaires pour rembourser ses annuités » ajoute le quotidien français.

Joseph Martin

Dans cet article : Elon Musk, Le Monde, SEC, Tesla, Tweet




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Dépression post-partum : le poids de la douleur Une étude fait le lien entre la douleur ressentie après l’accouchem… https://t.co/iK5FckAfPI
VA Press : Mieux manger c’est lutter contre la dépression Une étude de l’Inserm et de chercheurs de l’université de Montpellie… https://t.co/sqWgiisv3J
VA Press : Le Français progresse en chiffre mais pas en proportion 300 millions de personnes parlent français dans le monde, c… https://t.co/6eDrz0AZML
VA Press : Cancer du sein : les astuces pour éviter la prise de poids Le cancer du sein est une épreuve suffisamment compliqué… https://t.co/mwWbgihhIh
VA Press : Une application utilise l’espace pour diminuer le nombre d’accidents de voitures Quatre associés du Sud de la Franc… https://t.co/mww2SKUGR6