< head > < /head >
Carnets du Business


           

Emmanuel Macron au second tour : les investisseurs à l'affût




Mardi 25 Avril 2017


Dans le contexte d’entre-deux tours de l’élection présidentielle, les investisseurs semblent tout miser sur l’élection prochaine d’Emmanuel Macron, le candidat d'En marche !.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
« Marine Le Pen en fera certainement un argument pour assimiler Emmanuel Macron, l'ancien banquier de Rothschild, au candidat de la finance », explique un article en ligne du journal Le Point, qui ajoute : « Lundi, au lendemain des résultats du premier tour où le candidat d'En marche ! est arrivé en tête avec 24 % des voix devant la candidate du Front national à 21,3 %, le CAC 40, l'indice boursier phare de la place parisienne, a bondi de 4,14 %. Et les valeurs bancaires se sont envolées entre plus de 7 et près de 11 %. »
 

Des investisseurs rassurés

Les investisseurs semblent ainsi « rassurés sur l'avenir de la zone euro, anticipant l'élection d'Emmanuel Macron, même si celle-ci est encore loin d'être acquise. »

Le Point met en lumière le soudain retour des investisseurs sur la dette française,  ainsi que « la réduction de l'écart des taux d'intérêt avec la référence européenne, la dette allemande. »

 C'est aussi ce qui explique, poursuit l’article, « le spectaculaire saut des banques, elles qui seraient mises à mal par un retour au franc, à cause de l'effondrement de la valeur de la dette française (et probablement des pays du Sud) détenue dans leurs comptes. »

La survie de la zone euro dépend donc « de la capacité de la France et de l'Allemagne à approuver une seconde étape de la construction européenne. »

Gilles Moec, économiste chez Bank of America Merrill Lynch, explique : « Nous pensons que la survie de la zone euro, jusqu'à présent très liée à la politique monétaire de la Banque centrale européenne, dépend de la capacité de la France et de l'Allemagne à approuver une seconde étape de la construction européenne, avec une forme d'union budgétaire. Macron [...] a fait de l'intégration européenne et d'une relation forte avec l'Allemagne le centre de son discours. Nous pensons que c'est une des clés de la réaction des marchés dans les prochains jours. »
 

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La canicule de 2003, toujours dans les mémoires mais encore égalée A chaque épisode caniculaire, le souvenir de cel… https://t.co/3MrdkxqBRP
VA Press : La Turquie maintient son boycott de l’Eurovision Le patron de la télévision publique turque vient de confirmer que… https://t.co/pRT2QsryLg
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/ALL3PUv1EI
VA Press : Article n°1265 Les oppositions ont beau gesticuler, les chiffres sont têtus L’opposition de gauche et l’opposition… https://t.co/jrHLJCu4LA
VA Press : Par force de loi, les portables sont interdits à l’école et au collège Le texte de loi interdisant les portables à… https://t.co/LLcOdv7leP