Carnets du Business


           

Emploi-retraite : le statut ne séduit toujours pas




Mardi 13 Mars 2018


D’après les chiffres de la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (CNAV), en 2016 2,8% des retraités cumulent leur pension avec un emploi. Une proportion très faible qui démontre de nouveau le désintérêt pour ce statut inventé pour plus de flexibilité des seniors.



ILD
ILD
Est-ce pour des raisons culturelles ou administratives ? Ce qui est certain c’est que le cumul emploi-retraite ne séduit toujours pas les foules. « En 2016, 368.500 retraités du régime général bénéficiaient de cette formule, qui permet de cumuler un emploi et une pension, selon les chiffres publiés lundi par la Caisse nationale d'assurance-vieillesse (CNAV). Soit seulement 2,8 % des pensionnés dudit régime. Le pourcentage n'a pas bougé par rapport à 2015, qui marquait une diminution de 0,1 point par rapport à 2014 » rapport le quotidien Les Echos.

Alors que le dossier des retraites est toujours un casse-tête avec l’allongement de l’espérance de vie, le cumul-emploi retraite peine à se positionner comme une solution. « Le cumul emploi-retraite, instauré en 1983, est pourtant un instrument de souplesse prometteur, alors que l'espérance de vie à 65 ans s'allonge. L'OCDE promeut l'essor des « retraites flexibles » , parmi lesquelles le cumul tient une bonne place, loin devant  les retraites progressives » explique le journal.

L’une des principales raisons du désintérêt vient du fait que ceux qui cumulent un emploi avec leur retraite sont moins motivés que lorsqu’ils étaient travailleurs classiques En effet, tout en cotisant à la Sécurité sociale ils ne gonflent pas leurs droits. Cumuler un travail avec la retraite c’est donc uniquement la possibilité de gagner un peu mieux sa vie pendant un temps mais pas de préparer l’avenir.

Pour ce qui est des profils, la CNAV en dit un peu plus : « Le « cumulant » type a généralement eu une carrière longue et bien rémunérée. La plupart ont déjà beaucoup travaillé avant de s'y remettre pendant leur retraite : plus de 41 ans de durée d'assurance en moyenne, à l'âge de la liquidation. D'après les données 2015, ils bénéficient de pensions supérieures de 20 % à la moyenne des retraités de droit direct : 814 euros (hors pensions complémentaires et indirectes), contre 687 euros pour l'ensemble de la population » rapportent Les Echos.

Joseph Martin

Dans cet article : CNAV, emploi-retraite, les Echos




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Mort de Philipp Roth, près de 60 ans au sommet de la littérature anglo-saxonne L’écrivain Philip Roth est mort dans… https://t.co/kTYMK6qdr2
VA Press : Greenpeace, défenseur de l’environnement ou « mercenaire vert » ? https://t.co/1S4KvqipIO
VA Press : Les perspectives de carrières dans la RSE et le DD vues par un chasseur de tête https://t.co/WhAGzhPW6H
VA Press : Piscines municipales : plongée dans un monde de bactéries Une étude scientifique américaine s’est penchée sur la qu… https://t.co/XVMiSE16gL
VA Press : Vieillissement de la population : comment notre société peut s’adapter Le Comité Consultatif National d’éthique (CC… https://t.co/kAcjyiUDl6