Carnets du Business


           

En 2013, Optic 2000 reste leader d’un marché pourtant fébrile




Mardi 10 Juin 2014


Alors que le secteur de l’optique poursuit sa mue, Optic 2000 a rendu publicses résultats 2013 et sa stratégie dans le cadre d’une conférence de presse organisée le 22 mai 2014. L’occasion pour le groupe, encouragé par une forte croissance, de réaffirmer ses engagements pour les années à venir.



Crédit: Optic 2000
Crédit: Optic 2000
Entre 2013 et 2014, de nouvelles lois et de nouveaux décrets ont profondément impacté l’ensemble des réseaux d’opticiens et d’audioprothésistes en France. Les différentes politiques de maîtrise des dépenses de santé qui ont été engagées ont considérablement modifié l’environnement réglementaire du secteur de l’optique.

La loi Le Roux et la loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2014 ont en effet réformé les différents modes de remboursement et de prise en charge, en instaurant entre autres des planchers et des plafonds de remboursement progressifs et en conditionnant le remboursement maximal des lunettes de vue et des lentilles de contact des mutuelles à leurs réseaux de soins. La loi Hamon a, quant à elle, enclenché un mécanisme de libéralisation du marché de l’optique, notamment en facilitant son essor sur Internet et dans les grandes surfaces.

Face à ces différentes mutations, le groupe Optic 2000 continue de défendre un modèle de consommation raisonnée, permettant à ses clients d’avoir accès à des produits de qualité, tout en maîtrisant leur budget de santé. L’enseigne a ainsi été la première, en 1987,  à lancer l’offre  « deux paires pour le prix d’une ». Cette stratégie semble avoir accru le capital de confiance du Groupe qui, fort de ses quatre centrales d’achat et de ses marques puissantes, enregistrait en 2013 une progression de 9,3% de son C.A. sur un marché pourtant en recul de 2,5%. A noter que le groupe est composé de quatre enseignes, à savoir Optic 2000, Optic 2000 Suisse, Audio 2000 et Lissac.

Mais le positionnement-prix n’explique probablement pas, à lui seul, la performance du groupe. Face à l’essor du e-commerce, Optic 2000 a en effet choisi de renforcer un peu plus ses efforts en matière de qualité de service, avec le recours depuis 2011 à la certification de service « Qualité en optique » délivrée par l’AFNOR. Des efforts par ailleurs reconnus par les ophtalmologistes qui placent Optic 2000 en tête des enseignes pour le professionnalisme de son réseau, pour « le juste équilibre entre l’action en faveur de la santé visuelle et la démarche commerciale », ou encore pour « le rapport qualité-prix des équipements délivrés », selon une étude réalisée par le cabinet Gallileo.

Face aux nouveaux entrants, la contre-offensive se déroule aussi sur le Web, avec la mise en place d’une plateforme web-to-store visant à capter une partie de l’e-clientèle pour la convertir en « client physique ». En permettant à celui-ci de retirer en magasin le modèle choisi, sous 24 à 48H, l’enseigne lui donne de surcroît la possibilité de bénéficier des avantages que seul un opticien du réseau peut lui offrir : réglage de la monture, service après-vente, ou encore bénéfice du tiers-payant dans le cadre des quelques 400 conventions que le groupe Optic 2000 a conclues avec les complémentaires santé.
Premier client de la lunetterie française, Optic 2000 s’est aussi fixé pour objectif de renforcer les liens avec les fabricants français de montures et d’accessoires pour lunettes. Pour ce faire, le groupe a notamment lancé une gamme garantie d’origine France : la collection « Mode In France ». Près de 200 000 montures et plus de 730 000 verres fabriqués en France ont été également commercialisés courant 2013.

Enfin, le capital de sympathie du groupe coopératif n’est sûrement pas totalement étranger à sa performance. Il est en effet engagé dans différentes actions de mécénat, dans les secteurs de la santé. Au travers de sa fondation, créée en 2009, il soutient très activement la recherche médicale, en particulier les programmes portant sur la malvoyance et la basse vision. Optic 2000 est aussi engagé auprès de l’association AFM-Téléthon, qui milite pour le développement de biothérapies innovantes pour vaincre les maladies rares. « L’objectif de notre fondation est de s’intéresser à la santé visuelle des Français et aussi d’autres populations démunies », expliquait alors Didier Papaz, le président d’Optic 2000.

Axelle Baudry

Dans cet article : lunettes, optique, résultats, secteur, stratégie




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt
VA Press : Zoom sur la parentalité étudiante La diffusion des méthodes modernes de contraception et la possibilité d'interromp… https://t.co/MMu6Oi2VMt
VA Press : Pour leur 25ème anniversaire les SMS entament leur déclin Les SMS existent depuis 1992 et ont explosé au seuil de l… https://t.co/tdxAU8yNRL