< head > < /head >
Carnets du Business


           

En 2016, la dette de l’assurance-chômage dépassera 28,5 milliards d’euros




Lundi 26 Mai 2014


Les dernières prévisions de l’Unedic montre que le nombre de demandeurs d’emploi va encore augmenter en 2014 et 2015. Entre janvier et mars 2014, 42 000 nouveaux inscrits ont été comptabilisés. Avec ces chiffres, le trou du régime d’assurance chômage va continuer à augmenter et devrait dépasser 28,5 milliards en 2016.



Les chiffres avancés par l’Unedic montre que, niveau chômage, la dégringolade n’est pas sur le point de s’arrêter. Lors du premier trimestre 2014, 42 000 nouveaux inscrits en catégorie A à Pôle emploi ont été comptabilisés. Pour les années 2014 et 2015, les premières prévisions estiment que 162 000 personnes de plus seront au chômage. Cumulés avec les chômeurs en activité réduite, dits de catégories B et C, le chiffres pour ces deux années s’élève à 300 000.

Mis à part l’emploi salarié, qui après une baisse de 23 600 au premier trimestre, devrait augmenter, il est difficile de déceler un chiffre positif dans la publication de l’Unedic. D’autant que l’emploi salarié aura globalement baissé de 27 400 en 2014.

Trou abyssal du régime d’assurance chômage

L’équilibre financier de l’Unedic est sur le point de prendre une tournure très inquiétante. Fin 2014, il devrait atteindre 3,7 milliards d’euros puis 3,6 milliards fin 2015. Conséquence logique de cette impossibilité à résorber ce déficit, la dette de l’organisme d’assurance chômage devrait atteindre 25 milliards fin 2015 puis dépasser 28,5 milliards en 2016.

Ces prévisions ont été calculées après les nouvelles règles d’indemnisation décidées fin mars. Sans ces ajustements le déficit aurait augmenté de 300 millions de plus au second semestre et de 800 millions en 2015.
Beaucoup plus pessimistes que les prévisions du gouvernement, ces chiffres se basent sur un consensus autour des prévisions de croissance qui tablent sur +0,8 en 2014 et +1,3% en 2015. L’incapacité de relancer l’activité économique limite les possibilités d’action sur l’endettement de l’assurance chômage. Seuls les changements de modalités d’indemnisations permettent au gouvernement de limiter la casse. Le quotidien Les Echos note cependant qu’il y aura des effets positifs du pacte de responsabilité sur la création d’emplois « mais à un niveau trop limité pour compenser la hausse de la population active. »
 






Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La canicule de 2003, toujours dans les mémoires mais encore égalée A chaque épisode caniculaire, le souvenir de cel… https://t.co/3MrdkxqBRP
VA Press : La Turquie maintient son boycott de l’Eurovision Le patron de la télévision publique turque vient de confirmer que… https://t.co/pRT2QsryLg
VA Press : Construire sa maison : bois et écologie font-ils bon ménage ? Souvent présenté par ses promoteurs comme un matériau… https://t.co/ALL3PUv1EI
VA Press : Article n°1265 Les oppositions ont beau gesticuler, les chiffres sont têtus L’opposition de gauche et l’opposition… https://t.co/jrHLJCu4LA
VA Press : Par force de loi, les portables sont interdits à l’école et au collège Le texte de loi interdisant les portables à… https://t.co/LLcOdv7leP