Carnets du Business


           

En mai la production industrielle a baissé de 1,7%




Jeudi 10 Juillet 2014


La communication gouvernementale autour de la réindustrialisation de la France se heurte aux chiffres. D’après les derniers chiffres de l’Insee, la légère progression de la production en avril ne s’est pas confirmée, au contraire la tendance est de nouveau à la baisse avec une baisse de 1,7% pour le mois de mai.



DR
DR
Les prévisions de croissance pour le deuxième trimestre 2014 sont largement compromises. D’après les chiffres publiés par l’Insee le 10 juillet, la production industrielle de la France renoue avec le négatif avec une baisse de 1,7%. En avril, elle avait enfin augmenté avec une timide progression de 0,3%.
 
Les prévisions des économistes tablaient pour la plupart sur une légère hausse, « Vingt et un économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une production industrielle en hausse de 0,2% en mai, leurs prévisions s'échelonnant entre -0,5% et +1,2% » rappelle l’agence de presse. Cette nouvelle prend des airs de catastrophe pour l’économie française et les autorités qui cherchent désespérément des solutions pour relancer la croissance et à moyen terme lutter contre le chômage.

Tous les secteurs touchés

« Le recul de mai a touché la quasi-totalité des secteurs, les baisses les plus fortes concernant le raffinage (-8,4%) et la fabrication d'équipements électriques, électroniques et informatiques (2,9%) » continue la dépêche.
 
La nouvelle s’annonce très mauvaise pour le gouvernement qui a publié plusieurs rapports et plans de soutien qui tablaient sur le commencement d’un retour dans le positif de la production industrielle. Par rapport à l’année passée, la période mars-mai 2014 a enregistré une production manufacturière en baisse de 0,7%. Certains domaines ont été particulièrement touchés comme la cokéfaction et le raffinage  (-11,5%), les équipements électroniques (-3,3%) ou les industries de l’agriculture et de l’alimentaire (-0,4%).
 
Quant aux plans du gouvernement pour la nouvelle France industrielle, Arnaud Montebourg n’a pas indiqué s’il y aurait une réadaptation des principaux axes en fonction des surprises enregistrées ces derniers mois. Le ministre le disait lui-même lors de la présentation des 34 plans « Une nation sans industrie est une nation qui se condamne au déclin. Notre croissance, nos emplois, notre modèle social dépendent de notre capacité à redresser notre industrie et à bâtir une société plus productive, plus écologique, plus numérique, une société dans laquelle se nourrir, se déplacer, se loger, se chauffer, se soigner, s’informer, produire ne ressemblera pas à aujourd’hui. »
 

Jean Camier





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Hanouna & Co : l’heure de toucher à son poste pour l’éteindre est venue Télé Star a publié le classement des ci… https://t.co/S5DnDdHipa
VA Press : Une équipe lilloise sur la piste d'un nouveau traitement sur l'obésité Une équipe de recherche associée à l'univers… https://t.co/Tr9W2JEpng
VA Press : Le bien-être des citoyens dépend il de l'intégration interculturelle ? Une étude révèle que les le bien-être et la… https://t.co/wMvIND9ePm
VA Press : Le prix Lucas Dolega remis au photojournaliste Narciso Contreras La Ville de Paris a remis le Prix Lucas Dolega au… https://t.co/5bXqdh8tMg
VA Press : Pub et sexisme : des marques s’engagent à arrêter les clichés Vingt-huit marques s’engagent à lutter contre les cli… https://t.co/rRCH67bDWM