Carnets du Business


           

Faire entrer la convivialité en entreprise




Vendredi 19 Décembre 2014


Etre un manager convivial dans sa société n’est pas qu’un acte de civilité. En réalité, faire de la convivialité un mot-clé pour son entreprise est un enjeu majeur pour son bon fonctionnement. Car la convivialité en entreprise renforce l’efficacité collective et la capacité à travailler en commun.



Faire entrer la convivialité en entreprise
Dans une entreprise conviviale, les contacts sont dynamiques, chaleureux, positifs. Les personnes ne se rencontrent pas que sur le plan professionnel, en fonction de rapports hiérarchiques, mais aussi en tant qu’êtres humains, que personnes réelles. C’est aussi une entreprise qui déploie la convivialité au sein d’espaces de travail qui incitent à la relation, au contact et au dialogue, et qui véhiculent en même temps les valeurs de l’entreprise. Cela peut passer par la création de salles de réunion, d’espaces de détente, de cafétérias...

Arnaud De Saint Simon,  Président du Groupe Psychologies,  explique l’importance des actions de convivialité dans le monde du travail. Pour lui, il existe « plein de bonnes raisons si l’on veut rester dans le déni de la convivialité. Tout d’abord, on peut parler de la crise, de l’attention que l’on doit porter à son business, aux parts de marché (...). Ensuite, il y a le manque de temps, les 35 heures ou encore la vie digitale. Le problème, c'est que les entreprises sont souvent dirigées par des hommes qui ne sont pas sensibles à ce sujet et à qui on n’apprend pas à l’école l’intelligence relationnelle et émotionnelle. »
 
La convivialité, pierre angulaire du travail en équipe
 
Et pourtant ! « La convivialité peut faire gagner l’entreprise puisque c’est un enjeu d’efficacité, de qualité de service, de motivation des salariés, etc. ». La convivialité constitue également un « facteur psychologique » important car un salarié heureux à son bureau coûte moins cher à une entreprise. A ce facteur psychologique s’ajoute un facteur « commercial » car les clients sont de plus en plus sensibles aux marques à la fois conviviales socialement et performantes.
 
De plus, pour installer la convivialité dans son enceinte, une société n’a pas besoin d'y accorder un budget imposant: Arnaud De Saint Simon rappelle ainsi que « tout ce que le livre montre ne coûte pas grand chose et les actions menées sont accessibles ».

Joseph Martin

Dans cet article : communication, entreprise, management




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche


L'actualité de la RSE



L'actualité économique avec le JDE




2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : L’ancien VP Facebook qui interdit le réseau social à ses enfants Chamath Palihapitiya, ancien Vice-président chargé… https://t.co/iG2N2npbc7
VA Press : Salmonelle chez de jeunes enfants : extension des mesures de retraits des laits infantiles concernés Le 2 décembre… https://t.co/TCkXfJOAJG
VA Press : Réduire la teneur en sucre, le nouveau défi de la filière alimentaire Dans une nouvelle étude, l'OMS cherche à savo… https://t.co/sfsJI45Klj
VA Press : Corse, la nouvelle collectivité sur le chemin de l’autonomie ou de l’indépendance La liste nationaliste corse « Pè… https://t.co/3dUGc5RTIB
VA Press : Oui à la protection des enfants sur Internet ! Le Chef de l'État a déclaré samedi l'égalité femmes-hommes « grande… https://t.co/BhvVAo7YLt